Madagascar et la Banque africaine de développement évaluent leur partenariat afin d’établir le nouveau Document de stratégie-pays pour 2022-2026

Imprimer

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 12 avril (Infosplusgabon) - Le gouvernement de Madagascar et la Banque africaine de développement ont organisé, du 17 au 26 mars dernier en visioconférence, des consultations dans le cadre de la préparation de la note de diagnostic-pays, du rapport d’achèvement du Document de stratégie-pays 2017-2021 et du nouveau DSP pour la période 2022-2026.

 

Les membres de la mission conduite par le directeur du bureau-pays de la Banque africaine de développement à Madagascar, Adam Amoumoun, ont échangé avec des représentants de la présidence de la République malgache, de la Primature, du ministère de l’Économie et des Finances, des ministères sectoriels, des institutions étatiques clés, des acteurs de la société civile et du secteur privé ainsi que des partenaires au développement dans le pays. Adam Amoumoun a réitéré, à cette occasion, l’engagement de la Banque à accompagner les autorités malgaches pour la mise en œuvre du Plan Émergence de Madagascar.

 

Selon les différents participants à la visioconférence, le nouveau Document de stratégie-pays (DSP) pour la période 2022-2026 doit s’inscrire dans la mise en œuvre du Plan Émergence, tout en mettant l’accent sur une relance rapide de la Grande l’île afin de la positionner sur une trajectoire de croissance économique forte et partagée.

 

Le ministre de l’Économie et des Finances, Richard Randriamandranto, gouverneur de la Banque africaine de développement pour Madagascar, a salué les efforts importants de la Banque qui ont permis de financer des projets structurants dans l’île en matière d’infrastructures de transport, d’énergie et d’agriculture. Il a appelé la Banque à continuer de capitaliser ses avantages comparatifs dans le cadre du DSP 2022-2026. Les partenaires au développement ont également souligné la qualité de la collaboration, qui a permis l’utilisation au mieux des ressources concessionnelles de la Banque pour mobiliser des cofinancements et soutenir la mise en œuvre de projets d’investissements structurants.

 

La stratégie actuelle de la Banque africaine de développement pour Madagascar arrive à terme à la fin de l’année 2021. Elle visait notamment à soutenir les efforts du pays pour éliminer les contraintes structurelles à travers deux piliers : le développement des infrastructures d’énergie et de transport pour soutenir la croissance inclusive, et le soutien à la transformation de l’agriculture et au développement de l’industrie.

 

Malgré un contexte très difficile marqué par la pandémie de Covid-19, la mise en œuvre de la stratégie de la Banque a permis de réaliser des progrès significatifs dans plusieurs domaines, en particulier les transports, l’énergie et l’agriculture.

 

Groupe de la Banque africaine de développement est la principale institution du financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Représentée dans 41 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux. (Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB)).


 

FIN/ INFOSPLUSGABON/MKJ/GABON2021

 

© Copyright  Infosplusgabon