RD Congo : L'ONU déterminée à traduire en justice les auteurs de l’attaque de la base de la MONUSCO à Semuliki

Imprimer

Kinshasa, RD Congo, 21  décembre (Infosplusgabon) -  Le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a, à l’issue de sa visite mardi en RD Congo, réitéré la détermination des Nations Unies á traduire en justice les auteurs de l’attaque perpétrée le 7 décembre 2017 contre la base de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo (MONUSCO) à Semuliki au Nord-Kivu, a indiqué mercredi, au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU, Mme Florence Marchal, porte-parole a.i. de la MONUSCO.

 

 

«L’attaque de Semuliki constitue un crime de guerre et les Nations Unies feront tout pour que ceux qui l’ont perpétrée soient traduits en justice», a-t-il souligné, ajoutant que le meilleur  hommage que les Nations Unies pouvaient rendre aux casques bleus tués à Semuliki était de travailler ensemble pour rétablir la paix en RD Congo.

 

Au cours de cette visite essentiellement consacrée à l’attaque contre la base de Semuliki et des cérémonies en hommage aux casques bleus tués en Tanzanie et à Goma, Jean-Pierre Lacroix a aussi rendu visite aux caques bleus hospitalisés à Goma et à Kinshasa.

 

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix était mardi dernier dans le territoire de Béni à la base de Semuliki, attaquée, le 7 décembre 2017, où il a rencontré le personnel de la Force afin de mieux comprendre les événements récents. Il a aussi visité les installations de la Mission à Mavivi, ainsi qu’une base d’opérations à Kamango.

 

Durant son séjour en RD Congo, Jean-Pierre Lacroix a également été reçu par les autorités congolaises avec lesquelles il a évoqué la lutte contre les groupes armés et les futures  opérations électorales.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AEF/GABON 2017

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon