Cinq Africains lauréats du Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit

Imprimer

Paris, France, 22 novembre (Infosplusgabon) - Cinq Africains défenseurs des droits de l’Homme, parmi quinze lauréats d’autres continents, ont été récompensés du Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit, ont annoncé, mercredi, Jean-Yves Le Drian, ministre de français des Affaires étrangères, et son homologue allemand, Heiko Maas.

 

 

« Alors que nous célébrons cette année le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, la France et l’Allemagne rendent hommage à 15 personnalités qui défendent courageusement les droits de l’Homme partout dans le monde. À travers eux, nos deux pays honorent l’ensemble des défenseurs des droits dont l’action est trop souvent ignorée et entravée, et expriment leur gratitude et leur reconnaissance à tous ceux qui œuvrent au quotidien pour que cette déclaration ne reste pas lettre morte », ont déclaré les deux ministres.

 

Les lauréats africains de l’édition 2018 du Prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit sont Vuyiseka Dubula-Majola (Afrique du Sud), Aminata Traoré (Côte d’Ivoire), Mohamed Lotfy (Égypte), Alfredo Okenve (Guinée équatoriale) et Mekfoula Mint Brahim (Mauritanie).

 

Le prix, institué depuis 2016, est décerné chaque année à des personnalités qui ont contribué de façon exceptionnelle à la protection et à la promotion des droits de l’Homme et de l’État de droit dans leurs pays et au niveau international.

 

« Ce prix rappelle l’engagement constant de la France et de l’Allemagne en faveur des droits de l’Homme et de l’État de droit et contribue à renforcer leur coopération dans ce domaine », ont souligné les deux ministres européens.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/POL/GABON2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon