RD Congo : La communauté humanitaire déplore le meurtre de deux travailleurs humanitaires dans le Nord-Kivu

Imprimer

Kinshasa, RD Congo, 21 février (Infosplusgabon) -  La communauté humanitaire a déploré la mort de deux de leurs collègues qui travaillaient pour l’ONG Hydraulique sans frontière (Hyfro), près du village de Mushikiri, dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu (Est de la RD Congo), a indiqué, mercredi au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU, Ivon Idoumou, coordonnateur du groupe de communication des Nations Unies.

 

Pour la communauté humanitaire, ce meurtre représente une violation grave du droit international humanitaire et des normes en matière d’aide d’urgence. «Les humanitaires ne doivent pas être pris pour cible», a-t-il martelé.

 

Les conditions sécuritaires sont très préoccupantes dans le Nord-Kivu et représentent un obstacle majeur pour l’accès des organisations humanitaires aux milliers de personnes dans le besoin. Sans sécurité, les travailleurs humanitaires verront leurs opérations fortement limitées et malheureusement, ce sont les Congolais ayant besoin d’assistance humanitaire qui en paient encore le plus gros tribut.

 

Le 17 février dernier, les agents de l’ONG Hydraulique sans frontière, engagés dans l’assistance humanitaire d’urgence dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, ont été attaqués par les Maï-Maï Nyatura actifs dans la région. Selon des sources locales, deux d’entre eux ont été exécutés, deux sont pris en otage et deux autres se sont échappés.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IRT/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon