Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Coronavirus : Le président du Ghana s'auto-confine après avoir été exposé à une personne atteinte du virus

Imprimer PDF

Accra, Ghana, 5 juillet (Infosplusgabon) - Le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, va s’auto-confiner pendant 14 jours après avoir été exposé à une personne dont le test de dépistage à la COVID-19 s'est révélé positif, selon un communiqué officiel du gouvernement.

 

 

"Sur conseils des médecins, le président de la République, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, va prendre à partir d'aujourd'hui, 4 juillet 2020, une mesure d'auto-confinement préventive de 14 jours en conformité avec les protocoles de la COVID-19", a indiqué le communiqué de Kojo Oppong-Nkrumah, ministre de l'Information.

 

Il a indiqué que le président avait choisi de le faire après qu'au moins une personne de son entourage proche a été testée positive samedi à la COVID-19.

 

"Le Président Akufo-Addo a été testé négatif pour le virus aujourd'hui", a indiqué le communiqué qui a ajouté qu'il avait choisi de prendre cette mesure par excès de prudence.

 

Le communiqué indique que le président travaillera pendant cette période d'auto-confinement préventif, depuis le palais présidentiel, la Maison du Jubilé à Accra.

 

Le Président Akufo-Addo a pris cette mesure car les statistiques du coronavirus ne cessent d'augmenter, ce qui inquiète les autorités, les médecins, le personnel de santé et le grand public.

 

Les cas confirmés de coronavirus au Ghana ont connu une hausse record de 758 cas par jour vendredi, portant le total à 19.388. Le nombre de guérisons est passé à 14.330, tandis que les cas actifs se sont élevés à 4.491. Le nombre de décès s'élève à 117.

 

Un certain nombre de ministres et de personnes nommées par le gouvernement auraient été testés positifs et sont en cours de traitement.

 

Un ancien secrétaire général du Nouveau parti patriotique (New Patriotic Party, NPP) au pouvoir, Kwadwo Owusu Afriyie, est décédé la semaine dernière.

 

Le ministre délégué du Commerce et de l'Industrie, Carlos Ahenkorah, a démissionné la semaine dernière après avoir enfreint les protocoles COVID-19 pour s’être rendu dans un centre d'inscription des électeurs alors qu'il savait qu'il avait été testé positif.

 

L'Association des médecins du Ghana (Ghana Medical Association, GMA) a déclaré, samedi, que plus de 150 de ses membres avaient été testés positifs au coronavirus (COVID-19) et que quatre d'entre eux étaient décédés.

 

Le communiqué estime que les pertes sont énormes étant donné leur contribution et leur héroïsme dans la pratique médicale.

 

La GMA a assuré les membres de la fourniture d'équipements de protection individuelle (EPI) et leur a conseillé de respecter les mesures de sécurité et d'observer tous les protocoles de prévention et de contrôle des infections afin de minimiser la propagation parmi le personnel de santé.

 

Un chercheur de l’Institut du Mémorial de Noguchi pour la recherche médicale (Noguchi Memorial Institute for Medical Research, NMIMR) à Accra a déclaré que sept centres mis en place pour aider à accélérer les tests COVID-19 avaient cessé de fonctionner, ce qui a occasionné ainsi un retard dans les opérations.

 

Dr Kofi Bonney a déclaré que cette fermeture était nécessaire car les centres ne disposaient plus du personnel nécessaire pour effectuer les tests.

 

Cela, a-t-il dit, a accru la pression sur le NMIMR et le Centre de recherche collaborative en médecine tropicale de Kumasi (Kumasi Centre for Collaborative Research in Tropical Medicine, KCCR), les deux principaux centres de tests du pays.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIO/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.