Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Vers la signature d’un projet agricole de 100 millions de dollars entre le Congo et la Banque mondiale

Imprimer PDF

BRAZZAVILLE, Congo, 20 septembre (Infosplusgabon) - Le Directeur des opérations de la Banque mondiale pour les deux Congo, Ahamadou Moustapha Ndiaye, avait annoncé mardi à Brazzaville, que le nouveau projet agricole de 100 millions de dollars, soit environ 50 milliards de francs CFA, sera bientôt signé pour développer l’agriculture congolaise, à l’issue d’un entretien avec la  Ministre congolaise du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas.

 

‘’Nous avons discuté des questions de diversification économique, notamment le développement économique. Nous allons bientôt signer le nouveau projet de développement du secteur agricole d’un montant de 100 millions de dollars qui va permettre de développer ce secteur ‘’, a indiqué Ahmadou Moustapha Ndiaye.

 

Le Représentant de la Banque mondiale au Congo, Djibrilla Issa, avait précisé le 30 novembre, lors d’une conférence de presse, que sur les 100 millions de dollars de contribution de la Banque mondiale, aucune contrepartie n’était demandée au gouvernement congolais.

 

Selon les experts de la Banque mondiale, le but du projet est de développer l’agriculture commerciale, assurer une sécurité alimentaire au Congo et réduire ainsi les importations de produits agricoles.

 

‘’La situation financière étant difficile, avec 100 millions de dollars, on peut faire beaucoup de choses en matière d’infrastructures agricoles. C’est-à-dire des routes pour relier les producteurs au marché, l’électrification rurale et l'appui aux petits producteurs ruraux’’, avait affirmé Djibrilla Issa.

 

Au-delà de la Banque mondiale, d’autres partenaires techniques et financiers comme le Fonds du Koweït, ont annoncé un montant de 50 millions de dollars, soit environ 25 milliards de francs CFA, pour financer aussi le développement de l’agriculture.

 

Ahmadou Moustapha Ndiaye a affirmé avoir aussi fait le point avec Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas de l’état d’avancement du portefeuille de projets financés par la Banque mondiale.

 

‘’Nous avons un portefeuille avec un encours de 400 millions de dollars mobilisés par la Banque mondiale. L’intérêt de la discussion a été de voir comment nous allons accélérer la mise en œuvre pour avoir de l’impact au niveau de la population congolaise’’, a-t-il révélé.

 

Ahmadou Moustapha Ndiaye qui représente la Banque mondiale en République du Congo et en République démocratique du Congo, réside á Kinshasa. En séjour à Brazzaville, il va rencontrer tous les membres du gouvernement.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AED/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4710 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES