Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique du Sud : Un nouveau livre revient sur les accusations de viol contre le président aud-africain Jacob Zuma

Imprimer PDF

LE CAP, Afrique du Sud, 18 septembre (Infosplusgabon) -  Les aventures sexuelles du président sud-africain, Jacob Zuma, reviennent le hanter.

 

En effet, la dernière humiliation pour M. Zuma, qui se bat pour sa survie politique, suite à une vague de scandales hautement médiatisés, est la publication d'un livre traitant des accusations de viol portées contre le chef d'Etat sud-africain par une jeune femme et de la rude bataille qu'elle a dû mener contre lui devant la justice.

 

En décembre 2005, M. Zuma avait été accusé de viol sur Kwezi Kuzwayo, 31 ans, à son domicile de Johannesbourg. Le livre intitulé "Kwezi" a été écrit par un journaliste de premier plan et une personnalité de la radio, Redi Tlhabi, qui révèle également comment M. Zuma lui a une fois demandé de rester dormir dans cette même maison.

 

Il comprend des allégations accablantes sur la façon dont les institutions étatiques ont été utilisées contre Melle Kuzwayo qui était séropositive quand le président sud-africain a eu des relations sexuelles avec elle. M. Zuma avait déclaré au tribunal que c'était une relation sexuelle consentie et avait été acquitté du chef d'inculpation pour viol.

 

Le livre signale aussi que la victime avait été violée en bas âge.

 

Zweli Mkhize, un homme politique, qui brigue la présidence, s'est exprimé sur le livre et son implication dans cette affaire.

 

Il a rendu public un communiqué dans lequel, il assure que M. Zuma lui avait révélé en 2005 avoir eu des relations sexuelles avec Melle Kuzwayo, la fille d'un militant de la lutte de libération.

 

"Je suis gêné de parler publiquement de cette affaire. J'ai évité au fil des années de le faire, eu égard au droit de cette dernière à sa vie privée et à sa dignité humaine", a-t-il expliqué, avant d'ajouter qu'il ne l'a jamais persuadé d'abandonner ses accusations de viol.

 

Khwezi Kuzwayo, qui a été contrainte de quitter le pays après son procès, est décédée il y a deux ans des suites d'une longue maladie.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AUI/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3955 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.

DEPÊCHES