Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Des militants anti-CFA exigent le départ de la France du Conseil d’administration de la Bceao

Imprimer PDF

DAKAR, Sénégal, 17 septembre (Infosplusgabon) - Des militants opposés au Franc CFA ont réclamé le retrait ‘’sans conditions’’ des représentants français siégeant au Conseil d’administration de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), lors d’une manifestation tenue contre cette monnaie, samedi à Dakar.

 

‘’Si cette monnaie est une monnaie africaine, si cette monnaie n’est pas une monnaie coloniale, qu’est que des Français cherchent au Conseil d’administration de notre banque centrale jusqu’à y avoir un droit de véto», s’est interrogé Guy Marius Sagna, coordonnateur du front ‘’Non aux Ape (Accord de Partenariat économique), non au F CFA’’.

 

Pour M. Sagna, après 57 ans d’indépendance, les anciennes colonies françaises sont maintenant en mesure de gérer leur propre monnaie sans l’ingérence de l’ex-métropole.

 

Le coordonnateur du front ‘’Non aux Ape, non au F CFA’’ exige également que Paris restitue aux pays de la zone Franc, leurs réserves de change gardés au trésor public français.

 

Guy Marius Sagna signale que la sensibilisation et la mobilisation va se poursuivre dans la population afin que l’opinion publique dans les pays qui utilisent le Franc CFA mette la pression sur les gouvernants pour ‘’rompre le lien ombilical entre la France et ses anciennes colonies sur la question de la monnaie’’.

 

Le rappeur Cyrille Oumar Touré alias Thiat du mouvement ‘’Y en a marre’’ a annoncé de son côté qu’une caravane sera bientôt lancée contre le F CFA.

 

‘’Elle va partir de Dakar à Ndjaména, la capitale tchadienne, avec comme objectif de recueillir au moins dix millions de signatures pour une pétition anti-F CFA’’, a-t-il précisé.

 

Pour Thiat, il faut que les chefs d’Etats africains de la zone F CFA, s’engagent à récupérer, dès janvier 2018 du trésor public français, les réserves monétaires de leurs pays.

 

Des dizaines de personnes ont assisté à la mobilisation contre le Franc CFA tenue ce samedi sur la mythique ‘’place de l’Obélisque’’, rebaptisée ‘’place de la Nation’’ à Dakar.

 

Cette manifestation a été convoquée par l’Ong ‘’Urgences Panafricanistes’’ de l’activiste Franco-Béninois Kemi Séba expulsé le 06 septembre dernier du Sénégal vers la France pour ‘’risque de troubles graves à l’ordre public’’.

 

Plusieurs autres associations qui luttent contre le F CFA, y ont pris part dont le front ‘’Non aux Ape, non au F CFA’’ et le mouvement citoyen, ‘’Y en a marre’’.

 

Huit pays de l’Afrique de l’Ouest et six en Afrique Centrale utilisent le Franc CFA.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/UJP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4402 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES