Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Congo : Arrivée à Brazzaville des présidents sud-africains et nigériens pour participer au Sommet sur la crise libyenne

Imprimer PDF

BRAZZAVILLE,  Congo, 9 septembre (Infosplusgabon) - Les chefs d’Etat sud-africain, Jacob Zuma, et nigérien, Mahamadou Issoufou, sont arrivés vendredi à Brazzaville en vue de participer, ce samedi, au 4ème Sommet de haut de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la crise libyenne.

 

Cette rencontre sera présidée par le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, en qualité du président de ce comité en notamment du chef du gouvernement libyen d’union nationale, Fayez al-Sarraj, et d'un représentant du chef de l'armée libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, qui s'est excusé.

 

Mais le président du Parlement libyen basé à Toubrouk (est), Aguileh Salah, Issa, qui appuie le maréchal Haftar, est déjà arrivé à Brazzaville pour prendre part à la réunion.

 

Le Congo a un seul agenda qui est très clair: 3réconcilier les frères ennemis et ramener la paix dans ce grand pays africain".

 

Dirigé par Denis Sassou Nguesso, le Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye" est composé par les présidents de cinq pays africains (Mauritanie, Niger, Congo, Ethiopie et Afrique du Sud).

 

La Libye est déchirée par des conflits entre milices et deux autorités se disputent le pouvoir dans le pays: d'un côté, le fragile gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, et de l'autre, une autorité qui exerce son pouvoir dans l'est du pays avec le soutien du maréchal Haftar.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OPM/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3890 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Kigali, Rwanda, 19 juillet (Infosplusgabon) - Le Rwanda a confirmé samedi 54 nouvelles infections pour la COVID-19, ce qui porte à 1.539 le nombre total de cas dans le pays depuis la mi-mars, a indiqué le ministère de la Santé dans sa dernière mise à jour  à Kigali.

DEPÊCHES