Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RDC : Marthe Tshisekedi demande le rapatriement du corps de son défunt mari à Kinshasa

LIBREVILLE, 28  juillet (Infosplusgabon) -  Marthe Tshisekedi, épouse de l'opposant congolais, Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février dernier à Bruxelles, a lancé, jeudi dans la capitale belge, face à la presse, un appel  émouvant à toutes "les Premières dames d'Afrique, aux chefs d'Etat africains, ainsi qu'à tous les hommes de bonne volonté" à faire pression sur le président Joseph Kabila pour qu'il autorise le rapatriement en RD Congo de la dépouille de son mari "afin qu'il repose en paix auprès de ses aïeux pour l'éternité."

 

 

Mort à Bruxelles, quelques jours après son transfert de Kinshasa pour des raisons médicales,  le leader politique congolais, âgé de 84 ans, a succombé à une embolie pulmonaire.

 

En fait, le retour du corps d'Etienne Tshisekedi en RDC représente un défi sécuritaire majeur, le gouvernement congolais ne pouvant garantir qu'il pourra assurer l'ordre public lorsque le cortège mortuaire  traversera la ville de Kinshasa, ville de 10 millions d'habitants, sur 20 km, de l'aéroport de Ndjili au domicile  du défunt à Limete ou au Palais du Peuple où un hommage national devrait lui être rendu.

 

On doit s'attendre à de scènes d'hystérie collective que les forces de l'ordre  seront incapables de contrôler, même avec le soutien de la Mission des Nations unies (MONUSCO).

 

Devant la presse, Mme Marthe Tshisekedi a déclaré que la famille biologique et la famille politique (le parti UDPS) avec le gouvernement congolais seraient d'accord pour qu'il soit enterré à N'sele où les proches ont acheté un terrain pour y construire le mausolée où le corps du défunt reposera.

 

Sans compter que la tombe pourrait être profanée par des individu instrumentalisés, N'sélé étant situé loin de la ville de Kinshasa.

 

Il ne manquerait plus que la signature du ministre congolais de l'Intérieur pour autoriser le rapatriement du corps, placé jusqu'à ce jour dans un funérarium de Bruxelles.

 

La construction de deux autres mausolées  est achevée au cimetière de la  Gombé (centre-ville) et au siège de l'UDPS à Limété.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4185 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES