Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le président nigérien plaide pour une accélération de la production de vaccins contre les maladies non transmissibles et la COVID 19

Imprimer PDF

Niamey, Niger, 5 juin (Infosplusgabon) - Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a souligné jeudi, la nécessité d’une union de tous les pays du monde pour contribuer à la mobilisation des ressources pour venir en aide aux enfants et aux femmes.

Intervenant lors d’un Sommet mondial de la vaccination tenu par visioconférence, M. Issoufou, champion mondial de la vaccination, a indiqué que ces ressources vont permettre de réduire la morbidité liée à toutes les maladies transmissibles, ainsi que la mortalité entrainée par des maladies infectieuses et contagieuses.

 

Le Sommet a pour but de mobiliser 7,5 milliards de dollars américains pour aider les pays, de façon générale, et protéger plus de 300 millions de personnes.

 

"Au Niger la COVID-19 a eu de graves conséquences socio-économiques : baisse de la croissance économique, chute des recettes fiscales de l’Etat, accroissement de la pauvreté, du chômage et, pour rester dans le secteur de la santé, la perturbation des activités de vaccination de routine", a indiqué le Président Issoufou.

 

Pour lui, la COVID-19 confirme la liaison étroite qui existe entre santé et développement.

 

Elle permet de mieux saisir l’importance de la mission de GAVI (l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation) qui, depuis 2000, a contribué au développement d’une génération saine en vaccinant 700 millions des enfants les plus pauvres.

 

"Les vaccins font partie, grâce à GAVI, des interventions sanitaires les plus réussies; le Niger peut en témoigner. Aussi, est-il important de mobiliser encore davantage les donateurs, les pays et le secteur privé en vue de la troisième reconstitution des fonds pour la période 2021-2025", a-t-il suggéré.

 

"Avec la COVID-19, préserver, protéger et prospérer" est une incontournable nécessité. Il faut accélérer l’élaboration et la production des vaccins, non seulement contre les maladies non transmissibles comme le paludisme, le cancer, le diabète, etc. mais aussi contre la COVID-19", a estimé le président nigérien.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/ART/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4630 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES