Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique du Sud: Ramaphosa appelle à l'unité face à la présence du COVID-19 en Afrique

PDF

Le Cap, Afrique du Sud, 6 avril  (Infosplusgabon) - Le Président Cyril Ramaphosa a noté lundi, que la pandémie de coronavirus a mis en évidence la fragilité des systèmes politiques, économiques et socio- insulaires et incite certains pays à appeler à une nouvelle économie morale qui place les personnes et leur bien-être au cœur de ses objectifs.

 

Il a déclaré que l'Afrique du Sud n'est pas le seul pays africain à lutter pour contenir la propagation de la pire urgence mondiale de santé publique en un siècle et qu'il y a eu plus de 7.800 cas confirmés dans près de 50 pays africains.

 

M. Ramaphosa a convoqué vendredi une téléconférence du Bureau de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements de l'Union africaine, avec les dirigeants de l'Egypte, du Mali, du Kenya, de la RDC, du Rwanda, de l'Ethiopie, du Sénégal et du Zimbabwe ainsi que du président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat..

 

"Il est communément admis que ce virus, s'il n'est pas contenu, pourrait représenter un revers très réel et sérieux pour tous nos pays au moment où nous nous efforçons d'éliminer la pauvreté, les inégalités et le sous-développement dans des circonstances déjà limitées", a-t-il affirmé.

 

M. Ramaphosa a noté que même si l'Afrique a des systèmes de santé faibles et que des millions de personnes vivent dans des conditions de pauvreté, plusieurs pays africains ont une vaste expérience dans la gestion des flambées et des épidémies de maladies infectieuses.

 

« Mais l'Afrique ne peut y arriver à elle seule. Lors du sommet virtuel des dirigeants du G20 à la fin du mois dernier, j’ai évoqué la nécessité d’un soutien financier et logistique pour la réponse de l’Afrique. Etant donné le lourd tribut que cette pandémie fait payer aux économies africaines, l'aide nécessaire pourrait se chiffrer en milliards de dollars ».

 

« C'est vraiment un moment où, non seulement les pays du G20, mais aussi d'autres partenaires internationaux et institutions financières doivent démontrer pratiquement leur engagement à soutenir les économies en développement en Afrique et dans le monde", a-t-il  indiqué,

 

M. Ramaphosa, par ailleurs président de l'Union africaine, a soutenu  que les pays africains vont s'entraider durant la crise.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GFD/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4121 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES