Afrique /Egypte : Ouverture le 20 octobre de la 5ème conférence annuelle Babacar Ndiaye d'Afreximbank

Imprimer

LIBREVILLE, 20 octobre (Infosplusgabon) - La  5e conférence annuelle Babacar Ndiaye s’ouvre  ce mercredi au Caire. Elle  mettra en évidence l’importance de la science, de la technologie et de l'innovation dans la transformation des économies africaines dans le cadre de la ZLECAf. La conférence se concentrera sur le rôle clé que la science, la technologie et l'innovation peuvent jouer dans l’amélioration de la productivité et l'accélération de l'industrialisation des économies africaines.

 

Ameenah Gurib-Fakim est la principale oratrice de la Conférence Babacar Ndiaye de cette année. Elle est l'ancienne présidente de Maurice et lauréate 2007 du Prix L'Oréal-UNESCO pour les femmes et la science.

La Conférence  évoquera les opportunités de collaboration qu’offre la ZLECAf dans le domaine des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STEM) ainsi que des moyens à mettre en œuvre pour que les talents ne quittent pas l’Afrique.

 

Plusieurs dirigeants des secteurs public et privé, des groupes de réflexion, des universitaires et le grand public  seront de la partie pour dialoguer avec la professeure Ameenah Gurib-Fakim, personnalité politique et scientifique de renommée mondiale.

La crise sanitaire a renforcé le besoin urgent pour l’Afrique d’atteindre l'autosuffisance en médicaments et autres produits manufacturés essentiels, qui ne pouvaient pas être importés au plus fort de la pandémie, soit en raison de la perturbation des chaînes d'approvisionnement mondiales, soit à cause de l'interdiction de les exporter pour pouvoir mieux répondre aux besoins des marchés nationaux.

Seuls 2,4 % des chercheurs mondiaux en sciences sont africains, dont 31 % de femmes. La jeunesse africaine doit être responsabilisée pour assurer une transformation durable des économies du continent. "Pendant trop longtemps, la science et la technologie, les moteurs les plus importants du développement économique, ont été négligées en Afrique. Nous ne pouvons pas parler de transformation sans investir dans la science", a déclaré le professeur Benedict Oramah.

 

La conférence Babacar Ndiaye est devenue, depuis 2017, l'un des moments forts du calendrier d'Afreximbank. Un événement unique en son genre qui sert de lien entre les clients, partenaires, actionnaires et professionnels d'Afreximbank.

La Banque est honorée d'accueillir les dirigeants des banques et institutions financières, les capitaines d'industrie, les chefs d'entreprise, les hauts fonctionnaires, les responsables d'organisations internationales, les chercheurs, les membres de la société civile, les représentants du corps diplomatique et des chambres de commerce et d’industrie, etc.

 

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique.  Depuis sa création, la Banque a beaucoup œuvré pour le soutien aux pays africains en temps de crise.

Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf en vue de mettre en place une Facilité d’ajustement visant à aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. Au 31 décembre 2020, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 21,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 42 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

 

FIN/ INFOSPLUSGABON/TYH/GABON2021

 

© Copyright  Infosplusgabon