Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le stock de la réserve alimentaire du Nigeria atteint désormais 109 657 tonnes

Imprimer PDF

Abuja, Nigeria, 14 octobre (Infosplusgabon) - Le ministre nigérian de l'Agriculture et du Développement rural, Alhaji Muhammad Sabo Nanono, a annoncé que les réserves alimentaires stratégiques du pays ont atteint 109 657 tonnes métriques.

 

M. Nanono s'est adressé aux journalistes à Abuja, mardi, alors qu'il annonçait les plans pour la Journée mondiale de l'alimentation 2020, prévue pour le 16 octobre. Il a déclaré que le chiffre devrait passer à 219 900 tonnes d'ici la fin de 2020.

 

 

 

Le ministre a également noté que le Nigeria a dépassé l'Egypte en tant que premier producteur de riz en Afrique, puisqu'il produit désormais huit millions de tonnes de riz par an, sur une moyenne africaine de 14,6 millions de tonnes.

 

 

 

La Journée mondiale de l'alimentation est célébrée chaque année dans le monde entier le 16 octobre afin de sensibiliser le public aux problèmes liés à la pauvreté et à la faim.

 

 

 

Le thème de cette année est "Cultivez, nourrissez, soutenez". Ensemble. Nos actions sont notre avenir".

 

 

Le ministre a déclaré que des progrès significatifs ont été réalisés pour améliorer la productivité agricole depuis le début de l'administration actuelle.

 

 

Selon le ministre, pour renforcer la sécurité alimentaire, le Nigeria a freiné les importations et a mis en place un programme de production de riz solide pour encourager la production nationale de riz.

 

 

 

Il a déclaré que cela est le résultat d'une série de politiques et d'initiatives instituées par le gouvernement pour renforcer les chaînes de valeur du riz et du manioc, ajoutant que le potentiel économique du bétail et de la pêche est également exploité et que les chaînes de valeur respectives sont sélectionnées et ciblées pour le développement.

 

 

Le ministre a déploré les perturbations occasionnées par la pandémie COVID-19 et les inondations catastrophiques dans le pays, déclarant que "actuellement, les implications de la crise sur les agriculteurs et la sécurité alimentaire au Nigeria suscitent des préoccupations croissantes".

 

 

"Cette année, des centaines de milliers d'hectares de riz, de maïs, de sorgho, y compris le bétail et la pêche, ont été touchés par les inondations dévastatrices dans le pays".

 

 

Il a indiqué que pour atténuer les effets, un comité spécial a été mis en place par le ministère pour agir sur les problèmes émergents des inondations et proposer des stratégies pour minimiser ses effets sur la production agricole afin d'éviter la crise alimentaire et d'assurer une sécurité alimentaire durable pour la nation.

 

 

"Déjà, un plan global d'atténuation des inondations et de résilience pour les communautés agricoles touchées à l'échelle nationale a été finalisé par le ministère et n'attend plus que d'être examiné et approuvé par le président".

 

 

En énumérant d'autres mesures prises par le ministère pour remplir son mandat, le ministre a déclaré que depuis le début de la saison agricole 2020, le ministère a distribué des intrants dans les différents Etats pour stimuler la production alimentaire.

 

 

"Selon les données du ministère, la production de maïs et de riz est passée de 12,8 et 12,3 à 13,94 et 14,28 millions de tonnes métriques (MTM) respectivement l'année dernière. Il en va de même pour le manioc, dont la production est passée de 58,47 MMT en 2018 à 73,91 - et devrait même atteindre 93,6 d'ici 2023, a ajouté M. Nanono.

 

 

« La production d'arachides, de tomates et de sorgho a enregistré une croissance. La production de viande bovine, de lait et de poisson a également augmenté de 166%, 146% et 11% respectivement entre 2018 et 2019", a-t-il noté.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/FDC/GABON2020

 

© Copyright  Infosplusgabon

Newsflash

Abonnez-vous au journal en ligne Infosplusgabon via le kiosque  numérique de la  sogapresse !

https://www.e-kiosque-sogapresse.com/fr/a-la-carte/quotidienne/infos-plus-gabon/infos-plus-gabon-20-10-2020.html

 

AU SOMMAIRE DE l'EDITION  DU 20  OCTOBRE 2020

► Dossier : Les agences de notation : Prophètes des temps modernes ou prestidigitateurs ?

► Les contrats en Afrique : les jeux sont faits !

►Gabon : La fragilité des appels d'offres et des partenariats démobilisent les jeunes concepteurs

► Afrique : La COVID-19  a  fait plus de 1,57 million de cas dont 38.396 décès

►France : Un hommage national sera rendu à Samuel Paty le 21 octobre 2020 à la Sorbonne, Paris

► Cours de change du franc  CFA  d’Afrique  centrale

 

Toutes les autres informations, au quotidien, en ligne  24h/24 via www.infosplusgabon.com

Infos Plus Gabon ! - Le Journal numérique en ligne  qui vous accompagne partout. Abonnez-vous  !

Lire également le numéro précédent  :

https://www.e-kiosque-sogapresse.com/fr/a-la-carte/quotidienne/infos-plus-gabon/infos-plus-gabon-13-10-2020.html