Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le président zimbabwéen appelle à une réforme vitale du système international, à la tribune de l'ONU

Imprimer PDF

NEW YORK, Etats-Unis, 22 septembre  (Infosplusgabon) - Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a averti, jeudi, devant l'Assemblée générale des Nations unies, que sans une coopération internationale et une réforme plus forte du système international, l'écart entre les riches et les pauvres persistera.

 

Jugeant l'Agenda 2013 pour un développement durable "ambitieux, révolutionnaire, transformateur, universel et incluant toutes les facettes de la vie humaine", il note que son succès exige un changement de paradigme radical et sans précédent.

 

"Pour nous en Afrique, le système actuel démodé perpétue une injustice historique, qu'on ne peut en aucun cas justifier aujourd'hui", a constaté M. Mugabe, ajoutant: "l'Agenda 2030 représente un vin nouveau et nous réclamons une nouvelle outre de peur de gâter ce vin nouveau".

 

Le chef d'Etat zimbabwéen a enfin appelé à la réorganisation du Conseil de sécurité et au renforcement du dialogue entre les nations.

 

"Nous nous demandons, à juste titre, si ceux qui jouissent et parfois abusent du pouvoir et des privilèges de la situation actuelle, sont des interlocuteurs sincères dans ces discussions", s'est-il interrogé.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AGH/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 5870 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

 

 

AU SOMMAIRE

► Prendre soin de vos employés et de vos clients en temps de crise

► Cours de change du franc CFA d'Afrique centrale

► Communiquer efficacement avec ses clients pendant la crise de la COVID-19

► Altemploi5.com un outil plus adapté au mobile

► Dossier :  La pêche au thon  profite plus aux Européens

DEPÊCHES