Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les gouvernements africains appelés à financer la formation du personnel des collectivités locales

Imprimer PDF

COTONOU,  Bénin, 22 septembre (Infosplusgabon) - Les  gouvernements africains sont invités à contribuer au financement de la formation du personnel des collectivités locales par les participants au premier Forum des Managers Territoriaux et des Instituts de formation ciblant les collectivités territoriales en Afrique, tenu cette semaine à Salé (Maroc).

 

« Nous demandons instamment aux gouvernements nationaux et locaux de mettre en place un mécanisme de financement régulier en consacrant au moins 1% du montant total des salaires versés au personnel des collectivités locales en tant que contribution au financement des activités de formation et de renforcement des capacités », selon cette déclaration dont la PANA a obtenu copie.

 

Ils rappellent que l'ampleur de la demande à cet égard est favorable à la mobilisation de ressources financières supplémentaires des gouvernements nationaux, des partenaires au développement et des entreprises du secteur privé dans le cadre de leur responsabilité sociale.

Les participants à ce forum ont également insisté sur « la nécessité urgente de prendre à bras-le-corps la question de la formation au financement durable et du renforcement des capacités au profit des responsables et des fonctionnaires locaux du gouvernement ».

 

Ils se disent préoccupés par la faiblesse des administrations des collectivités locales en termes de disponibilité de ressources humaines qualifiées, notamment au sein des villes de taille moyenne et les petites villes, en comparaison avec les nouvelles responsabilités qu'elles doivent assumer concernant la localisation et la mise en œuvre des agendas mondiaux adoptés par la communauté internationale.

 

Il s’agit notamment de l'Agenda 2030 pour les Objectifs de Développement Durable, l’Agenda du Changement Climatique, et le Nouvel Agenda Urbain, ainsi que le déséquilibre hommes-femmes qui se poursuit au détriment des femmes.

 

Les participants réaffirment leur attachement à la coopération Sud-Sud et à la coopération internationale en tant que moyens de partager l'expérience et de tirer les leçons des pratiques des différents gouvernements locaux en Afrique et dans les autres régions du monde; et leur attachement à la mise en réseau et au travail d’équipe de travail à des fins d’établissement de comparaisons internationales et d’analyse comparative de la performance en matière de gouvernance locale.

 

Le forum qui a porté sur le thème: « Les ressources humaines des collectivités territoriales africaines : Le temps d’agir… c’est maintenant ! », a été organisé en partenariat avec le ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc, l’Association des régions du Maroc (ARM), l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) et l’Université Internationale de Rabat (UIR), « Cités et Gouvernements Unis d’Afrique » (CGLU-Afrique).

 

Il a regroupé du 19 au 20 septembre, plus de 400 participants parmi lesquels des ministres de la Décentralisation et de la Gouvernance locales, des présidents d’associations nationales des collectivités locales, des maires, des élus locaux, des managers des collectivités territoriales, des présidents et des directeurs des institutions de formation, des responsables des réseaux professionnels des administrations locales, ainsi que des experts en gouvernance locale.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TYP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4834 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES