Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Robert Sagna: ''Le Mfdc va tenir des assises pour restaurer l'unité en vue de préparer des négociations avec le gouvernement''

Imprimer PDF

Ziguinchor, Sénégal, 22  novembre (Infosplusgabon) - Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) va tenir des assises en vue de restaurer l’unité au sein de son organisation et préparer l’ouverture de négociations avec l’Etat du Sénégal, a déclaré, ce mercredi à Ziguinchor, Robert Sagna, le président du Groupe de Réflexion pour la Recherche de la paix en Casamance (GRPC) dans un entretien.

 

 

Selon l’ancien ministre d’Etat sénégalais, sous le règne de Abdou Diouf, toutes les différentes factions de ce mouvement, excepté le camp de Salif Sadio, sont prêtes à aller à ces assises pour ramener l’unité au sein de leur mouvement. Mieux, cette unité est même déjà effective entre toutes les autres factions du mouvement, hormis celle de Salif Sadio qui reste pour le moment réticente à toute idée de s’unir avec ses frères. Il révèle que cette unification a été rendue possible par un travail mené, dans la plus grande discrétion, par des sages de la région qui travaillent en étroite collaboration avec son GRPC.

 

‘’Le processus de la paix est en très bonne voie. Au moment où je vous parle, les différentes factions sont en train de s’organiser pour aller vers des assises qui permettront de créer l’unité du mouvement. Cette unité est déjà même effective au sein de toutes les factions, excepté Salif Sadio qui est encore réticent à toute idée de rapprochement avec ses frères. Des sages de différents villages de la Casamance, qui travaillent main dans la main avec notre groupe, ont été à l’origine de cette unité’’, a révélé Robert Sagna qui dit ne pas désespérer cependant que ces vieux sages qui sont loin de baisser les bras parviennent à convaincre Salif Sadio et ses combattants de rejoindre la mouvance de l’unité.

 

‘’Les vieux sages sont loin d’être découragés, ils continuent toujours de dialoguer avec Salif Sadio pour tenter de le convaincre d’accepter de faire la paix avec ses frères d’armes. Car cela est un gage d’une paix durable en Casamance’’, a-t-il indiqué, laissant entendre que la paix en Casamance ne peut venir que des villages.

 

Pour étayer sa thèse, il confie que tous les combattants se trouvant dans le maquis sont originaires de ces villages, donc chaque village à ses fils dans la rébellion. Et donc pour convaincre ces derniers à renoncer à la violence, il n’y a pas mieux placé que les sages de ces villages qui, en parlant à ces combattants parlent à leurs fils. C’est ce qui justifierait l’approche de son groupe qui consiste à accompagner le travail, mené par ces sages dans les différents villages de la Casamance.

 

Robert Sagna relève que tout le monde veut et souhaite aujourd’hui l’avènement d’une paix définitive en Casamance et particulièrement ces villageois qui veulent qu’il y ait la paix dans leurs localités afin de pouvoir bénéficier des nombreux projets de développement du Président Macky Sall en Casamance.

 

‘’Aujourd’hui, tous les Casamançais veulent et souhaitent le retour de la paix dans la région et particulièrement dans les villages où les gens veulent tous bénéficier des projets de développement du Président Macky Sall. C’est pour cette raison que les sages ne baissent pas les bras. Ils s’impliquent activement à tous les niveaux pour l’avènement de cette paix’’, souligne-t-il.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AER/GABON2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4626 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES