Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Au moins six soldats maliens tués dans des attaques au centre du pays

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 21  novembre (Infosplusgabon) - Au moins six soldats des Forces armées maliennes (FAMA) ont trouvé la mort, dans la seule journée de mardi et plusieurs autres ont été blessés, dans différentes attaques d'hommes armés ou explosion de mine dans les localités de Sokolo, dans la région de Ségou, à Boni et Koulogo, dans la région de Mopti, toutes situées dans le centre du pays, a-t-on appris mercredi de source sécuritaire.

 

 

Quatre soldats sont morts et plusieurs blessés dans des circonstances floues, suite à l’affrontement entre des soldats maliens et un groupe armé identifié comme des dogons (chasseurs), regroupés au sein d'une milice d'autodéfense, dans le cercle de Bankass, dans la région de Mopti.

 

Lors de cet affrontement, plusieurs donzos ont également été tués par les militaires maliens qui ont détruit des motos leur appartenant.

 

A Boni, dans la région de Mopti, deux soldats des FAMA ont été tués et quatre autres blessés lorsque leur véhicule a sauté sur une mine, suivi de tirs nourris d’armes automatiques.

 

Au même moment, trois gendarmes ont été blessés, dont un dans un état grave, à Sokolo dans l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule.

 

Les régions de Ségou et Mopti, au centre du Mali, connaissent fréquemment des attaques perpétrées par des hommes armés identifiés comme étant des djihadistes ou non identifiés et des confits intercommunautaires, qui ont fait des centaines de morts parmi les civils et les militaires des FAMA et de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AER/GABON2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 5180 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES