Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'opposition salue la volonté du président Ould Abdel Aziz de ne pas solliciter un 3ème mandat

Imprimer PDF

Nouakchott, Mauritanie, 28  février (Infosplusgabon) -  Le Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), un rassemblement de l’opposition mauritanienne comprenant des partis politiques, organisations de la société civile, centrales syndicales et personnalités indépendantes, note positivement la volonté du président Mohamed Ould Abdel Aziz de ne pas remettre en cause les dispositions de la constitution mauritanienne relatives à la limitation des mandats, dans une déclaration rendue publique mardi.

 

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz, signale-t-on, a exprimé sa ferme volonté de ne pas briguer un troisième mandat en 2019, se conformant ainsi aux articles 28 et 29 de la constitution mauritanienne du 20 juillet 1991, modifiée par voie référendaire le 25 juin 2006, garantissant le principe de l’alternance au niveau des hommes.

 

"Tout en restant vigilent face aux manœuvres, le FNDU estime que cette position constitue un pas positif sur la voie d’une alternance pacifique dans la transmission du pouvoir", souligne la déclaration.

 

Cependant, le FNDU  considère que cette avancée n’est pas encore suffisante et la situation politique du pays exige des mesures d’accompagnement.

Ainsi, le collectif de l’opposition mauritanienne appelle "à l’organisation d’une concertation nationale qui permettra aux forces vives et agissantes du pays de se rencontrer et de discuter pour définir les règles d’un parcours qui garantit l’organisation d’élections ouvertes, transparentes, libres, qui assurent des chances égales à tous les partenaires politiques, la neutralité du pouvoir, la non utilisation des moyens de l’Etat au profit d’un candidat et au détriment des autres".

 

La déclaration du FNDU exige également "la fin du pouvoir personnel, de  la gestion unilatérale du processus électoral et de la prise en otage de l’Etat au profit d’un camp politique contre les autres".

 

Pour le collectif de l’opposition, les pratiques ainsi dénoncées ont pour conséquence "un détournement de l’objectif  attendu par les mauritaniens, à savoir les conditions d’une véritable alternance pacifique et démocratique au sommet du pouvoir".

 

Le FNDU réclame enfin "l’affirmation d’une volonté politique réelle d’apaiser la scène par l’abandon de la répression, la libération des détenus politiques et l’arrêt des poursuites arbitraires".

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PLM/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2941 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES