Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le gouvernement nigérian met en place un comité pour enquêter sur l'enlèvement des 110 écolières dans le Nord-Est du pays

Imprimer PDF

Abuja, Nigeria, 27  février (Infosplusgabon) -  Le gouvernement fédéral du Nigeria a mis en place mardi, un comité de 12 membres "pour déterminer les circonstances entourant l'enlèvement" de 110 écolières du Collège gouvernemental des sciences et techniques des filles (GGSTC) à Dapchi, dans l'Etat de Yobe, dans le Nord-Est du Nigeria, il y a neuf jours.

 

Selon un communiqué publié à Abuja par le ministre de l'Information et de la Culture, Alhaji Lai Mohammed, le comité a été convoqué par le conseiller à la sécurité nationale (NSA), Babagana Monguno, et sera présidé par un officier militaire du grade de major général.

 

"Le mandat du comité comprend l'examen des circonstances entourant l'enlèvement des filles, la confirmation de la présence, de la composition, de l'ampleur et de la disposition de la sécurité à Dapchi, ainsi que du GGSTC avant l'incident et suggérer des mesures pouvant mener à localiser et secourir les filles», a déclaré le communiqué.

 

Le comité, qui sera installé mercredi, devrait présenter son rapport avant le 15 mars 2018.

 

Par ailleurs, le chef d'état-major aérien nigérian, le maréchal de l'air, Sadik Abubakar, s'est rendu mardi dans l'Etat de Yobe pour superviser personnellement la recherche des écolières disparues.

 

L'armée de l'air nigériane (NAF) avait auparavant déployé plus de plateformes dans le Nord-Est pour la recherche, alors que les agences de sécurité intensifient leurs efforts pour localiser et sauver les filles.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PLM/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2926 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES