Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Côte d'Ivoire : Le président de la BAD plaide pour un investissement massif dans l'agriculture en Afrique

Imprimer PDF

Abidjan, Côte d'Ivoire, 23  février (Infosplusgabon) - Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina a lancé un appel aux investisseurs américains et d'autres pays à plus d'engagements dans l'aide pour développer le potentiel agricole du continent.

 

 

 

"Depuis trop longtemps, l’agriculture a été associée à ce que j’appelle les trois “P” – pénibilité, pénurie et pauvreté. Le fait est que l'agriculture est un secteur créateur de richesses énormes, prêt à offrir de nouvelles opportunités économiques qui permettront à des centaines de millions de personnes de sortir de la pauvreté", a soutenu le président Adesina, intervenant, jeudi, sur le thème "les racines de la prospérité", lors du 94ème Forum sur les perspectives d’avenir de l’agriculture organisé par le département américain de l’Agriculture dans l'Etat de Virginie.

 

Il a appelé les acteurs du secteur privé des Etats-Unis à modifier leur perception de l'agriculture en Afrique.

 

"Pensez-y : d’ici à 2030, la taille du marché agricole et agro-alimentaire africain représentera mille milliards de dollars. C’est le moment pour les entreprises agro-alimentaires américaines d’investir en Afrique. Ce, pour de bonnes raisons : pensez à un continent où, selon McKinsey, la consommation des ménages devrait atteindre près de 2 100 milliards de dollars d’ici à 2025, et les dépenses inter-entreprises, 3 500 milliards de dollars. Pensez à un continent regorgeant de 840 millions de jeunes, la population la plus jeune du monde d’ici à 2050", a déclaré M. Adesina.

 

Sur une note d'espoir et de conviction, le président Adesina a conclu : "Ensemble, faisons en sorte que les racines de notre prospérité se développent vers le bas tout en portant leurs fruits vers le haut. Ce faisant, l’Afrique rurale et l’Amérique rurale seront pleins d’une vie nouvelle, un peu comme ce que j’ai pu constater dans l’Indiana quand j’ai séjourné comme étudiant aux États-Unis. Nous aurons alors changé les trois “P” en “Prospérité, Prospérité et Prospérité".

 

On rappelle que la BAD œuvre à accélérer le développement de l’agriculture, grâce à sa stratégie "Nourrir l’Afrique", qui prévoit environ 24 milliards de dollars d’investissements au cours des dix prochaines années.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ILK/GABON 2018

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2640 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES