Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RD Congo : 96.000 nouveau-nés meurent chaque année dans le pays, selon l’Unicef

Imprimer PDF

Kinshasa, RD Congo, 21  février (Infosplusgabon - Au total, 96.000 nouveaux-nés meurent chaque année en RD Congo, soit un nouveau-né sur 35 meurt avant l’âge d’un mois, a indiqué, mercredi au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU, Ivon Edoumou, coordonnateur du groupe de communication des Nations Unies.

 

M. Edoumou qui se réfère au nouveau rapport sur la mortalité néo natale publié, le 20 février 2018, a fait savoir que la RD Congo compte parmi les quatre pays au monde ayant le plus grand nombre de décès néonatals.

 

Bien que la RD Congo ait fait des progrès considérables en termes de réduction du taux de mortalité infanto-juvénile, qui est passé de 148 pour 1.000 naissances vivantes en 2007 à 104 en 2017, le nombre de décès des nouveau-nés reste élevé. La situation est aggravée entre autres par les conflits et les crises qui empêchent les femmes enceintes de recevoir des soins appropriés pendant l’accouchement.

 

Selon le rapport, les complications de la prématurité, l’asphyxie, ainsi que les infections néonatales telles que la septicémie et la pneumonie sont responsables de plus de 80% des décès néonatals.

 

L’UNICEF a lancé pendant ce mois en cours, la campagne mondiale sous le thème : «Pour chaque enfant, une chance de vivre». La campagne vise à exiger que des solutions soient offertes aux nouveau-nés du monde entier.

 

A travers cette campagne, l’UNICEF a appelé instamment les gouvernements, prestataires de soins de santé, donateurs, secteur privé, famille et entreprises à donner à chaque enfant une chance de vivre par les mesures suivantes : recruter, former, maintenir en poste et gérer des médecins, infirmières et sages-femmes spécialisés dévoués aux seins maternels et néonatals.

 

Cette campagne recommande également de mettre en place des centres de santé propres et fonctionnels, équipés d’eau, de savon et d’électricité, à la porte de chaque mère et de chaque enfant et d’accorder la priorité à la fourniture des médicaments vitaux et d’équipements nécessaires à un bon départ dans la vie de chaque mère et à chaque nouveau-né, ainsi que de donner les moyens aux adolescentes, mères et familles d’exiger et de recevoir des soins de qualité.

 

Dans le cadre de cette campagne, l’UNICEF a demandé à tous les acteurs de santé en RD Congo d’apporter une attention particulière à la santé des enfants dès leur naissance et de prendre un engagement ferme pour le financement des services néonatals et pour l’amélioration des soins prénatals à tous les niveaux.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IRT/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4407 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES