Le Kenya confronté à un déficit de logements, selon un haut responsable

Imprimer

Nairobi, Kenya, 12 octobre  (Infosplusgabon) - Le Kenya est confronté à un déficit de logements car l’Etat ne fournit que 1,85 million d’unités de logement au lieu des 2,5 millions nécessaires pour résorber le déficit, a indiqué, jeudi, un haut responsable du Département pour le logement.

 

Le secrétaire principal du Département d'Etat pour le logement, les infrastructures et le développement urbain, Mme Aidah Munano, a également déclaré que le gouvernement faisait de son mieux pour résoudre le problème.

 

Lors d'une conférence qui a réuni des représentants du ministère, des entrepreneurs et des fournisseurs de matériaux de construction, elle a souligné que l'utilisation de nouvelles technologies est l'une des meilleures façons de résorber le déficit.

 

Munano, architecte de profession, a affirmé que le gouvernement a lancé un important projet de logements qui vise à faciliter l’attribution d'un million de logements abordables par an au cours des cinq prochaines années.

 

Afin de fournir un logement abordable à tous les Kényans en mettant surtout l'accent sur les groupes à faible revenu, le gouvernement met directement en œuvre le programme avec diverses sources de financement, y compris des acteurs du secteur privé.

 

Au Kenya, la participation du secteur privé aux projets gouvernementaux est connue sous le nom de partenariat public-privé (Ppp).

 

"Le gouvernement fournit également des incitations au secteur privé en termes d'exonérations fiscales, de fourniture et de modernisation des infrastructures et de sécurité du foncier, entre autres ", a-t-elle affirmé.

 

Le Département travaille également sur le Programme de logements des fonctionnaires, avec des contrats en cours dans diverses parties du pays représentant un total de 870 unités de logement à vendre et à louer aux fonctionnaires.

 

Le gouvernement poursuit un programme national lancé l'année dernière en vue de  fournir 100.000 unités de logement pour les forces de l’ordre, a déclaré Munano. Sur les 100 000 unités, 69 000 sont destinées à la police et à l’administration pénitentiaire.

 

"Nous avons achevé et remis 1 050 unités de logement depuis la création du programme ", a déclaré le secrétaire principal.

 

Le programme ne se limite pas aux centres urbains puisque le programme du gouvernement concerne également les terres vierges.

 

En ce qui concerne la technologie, elle a indiqué que le gouvernement s'est lancé dans un programme d'intervention stratégique, qui cible l'utilisation des systèmes de construction industrialisés (Ibs) par opposition aux méthodes de construction traditionnelles.

 

En plus de la construction rapide, l'Ibs ne pose pas de problèmes environnementaux, de sécurité et de santé.

 

L'Ibs suppose l'utilisation de matériaux préfabriqués tels que des panneaux muraux, des blocs, des matériaux résistants au feu, entre autres.

 

Ce pays d'Afrique de l'Est, qui compte 50 millions d'habitants, abrite également deux agences des Nations unies à Nairobi. Ces agences sont: l’Onu-Habitat, l'agence des Nations unies pour les établissements humains et le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue).

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OPL/GABON 2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon