L'UNICEF salue la libération de 752 personnes par l'armée nigériane

Imprimer

ABUJA, Nigeria, 6 octobre (Infosplusgabon) - Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) salue la libération de 752 femmes, enfants et personnes âgées de la caserne militaire de Giwa à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria.

 

"Cette libération démontre l'engagement des autorités nigérianes à mieux protéger les enfants et à aider les familles à reconstruire leurs vies", déclare le communiqué publié jeudi par la Représentante de l'UNICEF au Nigeria, Pernille Ironside.

 

Selon l'organisation onusienne, les personnes libérées mercredi ont fait l'objet d'un contrôle sanitaire après avoir été retenues auparavant par des militants de Boko Haram.

 

L'UNICEF travaille étroitement avec le ministère de la Femme et du Développement social de l'Etat de Borno et d'autres partenaires pour aider les enfants à se rétablir et à retourner auprès de leurs communautés.

 

Le personnel médical évalue aussi l'état de santé des femmes et des enfants. Des services de prise en charge psychologique sont disponibles et des travailleurs sociaux aident à retrouver les parents et tuteurs, afin qu'ils puissent réunir les enfants qui ont été séparés de leurs familles. Les enfants auront aussi l'opportunité de recommencer à s'instruire et  à jouer.

 

"C'est le premier pas important sur la longue route vers la guérison et une vie normale pour ces enfants et ces femmes qui auront besoin de ce soutien pour réintégrer leurs familles et leurs communautés", soutient l'UNICEF.

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AUI/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon