Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique : La Banque mondiale se fixe de nouveaux défis sur les terres agricoles

Afrique-Développement-Agriculture

LIBREVILLE, 23 juillet (Infosplusgabon) - Un  nouveau rapport de la Banque mondiale (BM) intitulé '' Securing Africa's land for shared prosperity'' (Sécuriser les terres d'Afrique pour une prospérité partagée) publié mardi à Dakar,  montre  que  plus de 90 % des terres rurales agricoles du continent ne sont pas enregistrées.

 

 Ayant pour objectif d'améliorer la gouvernance foncière en Afrique et  pour encourager le partage de la prospérité, ledit  rapport propose un plan en dix étapes pour améliorer la gouvernance foncière et contribuer ainsi à révolutionner la production agricole et à éradiquer la pauvreté en Afrique.

 Sous réserve que les dirigeants africains le veuillent et que leurs partenaires au développement les soutiennent avec un budget de 4,5 milliards de dollars étalé sur dix ans.

 En effet, ces dix étapes reposent en partie sur les enseignements tirés des mouvements de réforme foncière agricole au Brésil et en Chine ainsi que des réformes des droits fonciers dans les bidonvilles d’Argentine et d’Indonésie.

 Elles ont été adaptées aux pays africains pour tenir compte des expériences acquises dans le cadre de projets-pilote en cours.

 Il s'agit, entre autres, d’améliorer et de protéger les droits d’accès aux terres communales et individuelles, de renforcer l'efficacité et la transparence de l'administration foncière  afin d’autonomiser les collectivités locales et les autorités traditionnelles et de  développer les capacités de gestion foncière par des réformes et la formation.

 ''En Afrique, 10% des terres rurales seulement sont enregistrées. Les 90% restantes ne correspondent à aucun titre et sont administrées de manière informelle, ce qui ouvre la porte aux abus, notamment accaparements, expropriations sans compensation équitable et corruption'', a déclaré M. Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique.

 Dans le soucis d'éradiquer la pauvreté, la Banque mondiale préconise de renforcer l’accès à la terre et la propriété foncière pour les pauvres et les personnes vulnérables, par la redistribution des terres rurales, la régularisation des droits des squatteurs sur les terrains urbains publics, la suppression des restrictions frappant la location des terres et la promotion de l’égalité des sexes, en documentant les droits des femmes.

 FIN/INFOSPLUSGABON/MPO/GABON 2013

 

©2013 Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2458 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

PARIS, France, 25 septembre (Infosplusgabon) - Le gouvernement a présenté aux associations d’élus locaux, vendredi 22 septembre, les dispositions du projet de finances pour 2018 qui concerneront les collectivités locales. Au menu : contractualisation entre les préfets et les exécutifs locaux, plafonnement des dépenses de fonctionnement et mise en place d’un système de bonus-malus.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AZP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon