Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Les véhicules de plus de trois ans interdits d’importation

LIBREVILLE, 23 septembre (Infosplusgabon) -  Le  président de  la  République a  décidé  lors du Conseil des  ministres  du  18 septembre  l’interdiction de l’importation au Gabon des  véhicules de plus de  trois ans. Un  délai de deux mois a  été consenti  aux  opérateurs concernés pour le  dédouanement des  stocks de  véhicules encore  disponibles, et ce,  après  vérification.

Cette  décision  vient à  point nommé car le  parc automobile national est  gangréné  par  des milliers de  véhicules  vieillissants  et  dont les conducteurs arborent des visites  techniques de complaisance  alors que  certains de  ces   véhicules  d’occasion âgées de  15  ans   voire  plus  ne  sont  jamais  monté  sur un  banc de  visite technique. Ils causent des accidents  souvent mortels pour  cause de  défaillance  technique.

La  plupart de  ces  véhicules  destinés à la  casse en Europe, trouvent des acquéreurs en Afrique et particulièrement au Gabon à  cause  du  manque de  politique de  crédit  facile pour l’acquisition de  véhicules   neufs ; mais  également parce que les  concessionnaires de  véhicules d’occasion s’arrangent avec  les  établissements  bancaires  pour prélever  directement  tous  les mois sur les  salaires des acquéreurs les sommes  correspondantes au  remboursement  du  crédit automobile.

Face aux effets néfastes de la crise amplifiée par la concurrence du secteur informel sur l'étroit marché gabonais, les concessionnaires  de  véhicules  neufs ne  font plus autant de  recettes auprès des particuliers. Leur  plus  grand client reste  l’Etat  gabonais.

L'engouement suscité par les  Gabonais pour acheter leur propre véhicule continue d'être un motif d'espoir  et de réussite sociale que caressent les concessionnaires  de véhicules  d'occasion.

Les véhicules  qui  circulent au Gabon sont importés des Etats Unis, du Liban, de Dubaï, d'Europe et  de la côte  Ouest-africaine, etc.  Ils ont pour avantage d’être  à la portée des bourses des ménages moyens dont le pouvoir d'achat est appréciable.

Le parc automobile gabonais est estimé  en 2013 à plus de 90 000  véhicules.

Mais les techniciens du secteur automobile  estiment que l'étroitesse du marché et du réseau routier devrait limiter les possibilités d'expansion du secteur automobile au cours des prochaines années au Gabon.  

Dans l’ensemble, ce sont les années où il y a une élection présidentielle  ou  législative qui enregistrent les bonds d’achat de véhicules neufs ou d’occasion. Depuis plusieurs années, les meilleures ventes ont été enregistrées en 1993 (4003 véhicules), 1998 (4363 véhicules) et 2005 (3100 véhicules).

 La barre de 3 000 véhicules avait été franchie en 1997 avec 3659 véhicules vendus. Pour les responsables de ventes chez les principaux concessionnaires automobiles, à Libreville, cette embellie dans les ventes de voitures s’expliquait par la relative bonne tenue de l’économie gabonaise caractérisée par un Produit intérieur brut (PIB) en hausse.

Trois pays : la France, le Japon et l’Allemagne se partagent l’essentiel du marché automobile au Gabon avec une préférence pour les marques nippones qui devancent largement les « françaises ». « Les japonaises » se taillent la part du lion du marché grâce à leur large gamme de véhicules tout terrain.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MIN/GABON 2013

 © Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1908 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash