Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Un budget de 12,7 milliards de francs CFA pour approcher la sécurité alimentaire en 2015

Gabon-Economie-Agriculture

LIBREVILLE, 17  août (Infosplusgabon) -  Le Projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (PRODIAG)  qui a débuté en 2011 devrait s’achever  en  2015.  A  cette   date, le   bilan  des efforts  déployés devraient éclairer l’opinion  publique sur l’état de la sécurité alimentaire au Gabon.

 

 Le Directeur  Général de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), Christian Renardet, avait  révélé  que le  PRODIAG  permet  d’aider  les producteurs à investir et à  développer leur outil de production  avec  le souci premier de  faire évoluer une agriculture de  type informel.

 Pour bénéficier de cet  investissement, a-t-il expliqué,  il faudrait avoir  été  formé à l’IGAD où les formations   pratiques  à  75%  s’alternent  avec  celles  théoriques à  25%.

 Le projet  qui couvre les départements les plus dynamiques  dans  les  9  provinces du pays,  vise  à renforcer  les capacités des acteurs  privés et associatifs des  filières prioritaires  retenues, en  vue de  s’approprier  leur développement  durable.

Le  budget d’un  montant de 12,7  milliards de  francs  CFA sera réparti par  composante, selon   le schéma suivant :  Unité de gestion  du projet (18%) ;  Composante   Appui  conseil aux  producteurs  (54%) ;  composante appui à la  structuration  professionnelle (9%) ;  composante formation professionnelle agricole (FPA), 6% ;  composante  recherche d’accompagnement (RA), 5% et  composante  transformation  agroalimentaire (TAA), (7%).  Le  projet PRODIAG est  financé à hauteur de 79%  grâce  à  un prêt  contracté auprès de l’Agence française de développement (AFD)  puis par l’Etat gabonais sur  ressources propres à 21%.

L'IGAD est l’un des instruments sur lequel s’appuie l’Etat gabonais pour animer sa  politique agricole.  Le Gabon produit  actuellement près de 70% de ses  légumes, avec  néanmoins certaines variations.  Son objectif est de contribuer de manière significative au renforcement de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la part de l'agriculture dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays.

 Depuis peu, la production locale de légumes est vendue dans  les supermarchés de  Libreville, la capitale, alors qu’initialement   les légumes provenaient par avion  de France, du Cameroun etc.

Les populations en situation de  précarité ont  opté  pour le  maraichage qui  nécessite  tout de  même de  la  volonté et des aptitudes d’organisation et de gestion.

 La  formation  vient en  soutien de vos projets et à  ce  jour, dira  M. Renardet,  l’offre de  formation comporte près de  120  modules différents qui  vont des  cultures  maraichères à l’élevage de porcs, de volaille, de moutons, de cabris, en passant  par  la  transformation du  manioc,  le fumage  et   le salage de  poisson.

L’IGAD est  un outil  au  service du  développement  agricole au Gabon. Il est  issu d’un  partenariat public- privé entre  l’Etat gabonais et Total Gabon.

 FIN/INFOSPLUSGABON/MIN/GABON 2013

 © Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2998 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

NOUVEAU !  

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com, soit par Whatsapp au 07843371 ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Après établissement des devis, les règlements se font via airtel money au 07843371. Vos annonces diverses, Avis d'appels d'offres,  Avis administratifs, Communiqués etc.  apparaîtront   instantanément dans  la  Rubrique  Multimédia.