Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Nigeria réclame justice suite à la mort d'un Nigérian de 25 ans en Afrique du Sud

Imprimer PDF

Abuja, Nigeria, 12 octobre (Infosplusgabon)  - Le Nigeria a réclamé justice jeudi à la suite du décès d’un citoyen nigérian âgé de 25 ans, Ibrahim Olamilekan Badmus, qui aurait perdu la vie durant un interrogatoire de la police qui s’était rendue à son lieu de résidence situé à Vereeniging, en Afrique du Sud.

 

Badmus est décédé le 10 octobre 2017 entre les mains des policiers.

 

Selon un communiqué du consulat général du Nigéria en Afrique du Sud, le consulat a reçu un rapport sur "l'incident malheureux" et attend l'enquête de la police sur le meurtre.

 

"Une équipe du consulat général nigérian, conduite par le consul général Godwin Adama, s'est immédiatement rendue sur les lieux pour s'entretenir avec les citoyens nigérians, dans l'espoir de calmer les tensions, afin de permettre aux forces de l'ordre d'enquêter sur l'incident. Nous faisons confiance à la Direction des enquêtes indépendantes de la police (IPID), qui a recueilli des témoignages sur cette affaire pour complément d'enquête. Au moment où nous attendons le rapport d'autopsie et cherchons à résoudre ce triste incident, nous appelons nos concitoyens à se calmer et à éviter tout autre affrontement avec la police", indique le communiqué.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ASW/GABON 2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1789 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon