Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les allégations de Hrw concernant la détention illégale et la torture rejetées par le Rwanda

Imprimer PDF

Kigali, Rwanda, 11  octobre (Infosplusgabon) -  Johnston Busingye, Procureur général et ministre rwandais de la Justice, a rejeté mercredi, le nouveau rapport de Human Rights Watch (Hrw), indiquant que cette organisation a brossé un tableau controversé de la situation des droits de l'homme au Rwanda

 

Le rapport de 91 pages intitulé «Nous vous forcerons à avouer : la torture et la détention illégales au Rwanda », a indiqué que 104 personnes avaient été illégalement détenues et, dans de nombreux cas, torturées ou maltraitées dans des centres de détention militaires rwandais entre 2010 et 2016.

 

En outre, le rapport allègue que de nombreux détenus, y compris des civils et d'anciens combattants des Fdlr, ont été arrêtés au Rwanda par des soldats rwandais, parfois avec l’assistance de la police, des services de renseignement ou des autorités locales.

 

En réaction, M. Busingye a déclaré que le rapport de Human Right Watch n’était pas véridique et que les allégations qu’il contient sont anciennes, discréditées, sans fondement et sans preuve.

 

"Le Rwanda est partie et respecte la Convention des Nations unies contre la torture ainsi que les lois nationales", a déclaré Busingye dans un communiqué. .

 

"Le rapport s'inscrit plutôt dans le prolongement d'un programme enraciné et vindicatif contre le Rwanda", a insisté Busingye, ajoutant que la vérité sur Human Rights Watch serait, à terme, dévoilée.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IUY/GABON 2017

 

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 3852 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES