Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Kenya : Un marché de fripe détruit par les flammes à Nairobi

Imprimer PDF

NAIROBI, Kenya, 6 octobre (Infosplusgabon) - Le plus grand marché de friperie de Gikomba dans le centre de Nairobi a été ravagé ce vendredi par un incendie dont les autorités pensent qu'il serait d'origine criminelle.

 

Les flammes ont ravagé pratiquement tous les étals, laissant leurs propriétaires sous le choc.

Selon le directeur adjoint de l'organe chargé de la gestion des catastrophes, Pius Masai, la plupart des commerçants de ce marché ont tout perdu.

 

"Nous n'avons pas encore estimé la valeur des biens perdus, mais nous lançons un appel urgent aux dons pour aider ceux qui ont été touchés par le sinistre", a déclaré M. Masai.

 

"Il faut reconstruire le marché de sorte qu'il y ait des voies d'accès", a soutenu M. Masai.

 

"Nous pensons que les autorités ont la capacité d'améliorer l'accès à ce marché", a déclaré M. Masai à la presse sur les lieux du drame où il dirigeait une opération de secours.

 

Il a estimé qu'une nouvelle loi nationale sur les catastrophes était nécessaire pour relever les défis de la prévision.

 

Le Secrétaire Général du ministère de la Planification et de la Décentralisation, Mwangi Kiunjuri, a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les causes de ce sinistre.

 

Le Secrétaire Général a indiqué qu'il était essentiel de dénoncer de probables attaques criminelles.

 

Les propriétaires des étals sont impatients face aux promesses du gouvernement de faire la lumière sur l'origine de l'incendie.

 

"Les incendies sont récurrents au marché de Gikomba. Il est temps que des mesures efficaces soient prises pour renforcer le dispositif de sécurité actuellement en place", a souhaité George Otieno, propriétaire d'un étal sur ce marché.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ORT/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1820 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon