Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Les élections municipales en Tunisie fixées au 23 mars 2018

Imprimer PDF

TUNIS, Tunisie, 6 octobre (Infosplusgabon) - Le Bureau de l'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) a retenu le 25 mars 2018 comme date définitive pour les élections municipales en Tunisie, a annoncé Anouar Ben Hassen, président de l’ISIE par intérim.

 

S'exprimant lors ďune conférence de presse jeudi à Tunis,  M. Ben Hassen a précisé que toutes les conditions sont réunies pour tenir des élections municipales transparentes, libres et multipartisanes dans un climat démocratique et pacifique.

 

L'Instance a pris sa décision sur la base de l'article 3 de la Loi 23 du 20 décembre 2012 qui donne à l'ISIE l'habilité de déterminer et ďexécuter le calendrier des élections, a-t-il ajouté.

 

Il a aussi précisé que l'ISIE a tenu une réunion pour déterminer la date des élections, après avoir rencontré tous les acteurs des opérations électorales dont les représentants des partis politiques, de la société civile et du pouvoir exécutif.

 

Il a indiqué que la présentation des candidatures débute le 2 janvier 2018 et prend fin le 8 du même mois.

 

La campagne démarre le 3 mars et prend fin le 23 du même mois.

 

Les militaires et les hommes de sécurité votent le 18 mars, selon le nouveau calendrier.

 

Les élections municipales en Tunisie devaient avoir lieu le 17 décembre dernier, mais elles ont été reportées pour des raisons liées à l'absence des conditions nécessaires pour leur tenue dont notamment le non remplacement du président démissionaire de l'ISIE, Chafik Sarsar et deux de ses membres et la non adoption de la loi relative aux collectivités locales.

 

Huit partis politiques dont certains membres de la coalition au pouvoir avaient appelé au report des municipales lors ďune conférence de presse tenue en décembre 2017, rappelle-t-on.

 

En revanche, les organisations de la société civile en Tunisie avaient qualifié le 19 décembre 2017 de ''recul démocratique'' le report des élections municipales, les premières après la révolution de 2011.

 

La nouvelle loi relative aux collectivités locales donne ďimportants pouvoirs aux Conseils municipaux et régionaux après avoir retiré la mission de la présidence du Conseil régional du gouverneur de la région qui perd avec le nouveau système la plus importante de ses compétences à savoir le contrôle antérieur des décisions du Conseil régional, ce qui lui permettait de rejeter et de s'opposer à certaines décisions.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IOR/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1863 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

RDCongo, 7 septembre (Infosplusgabon) - La République démocratique du Congo (RDC) a signé, à Brazzaville, un accord avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour officialiser son adhésion au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), en qualité de membre associé, a-t-on appris jeudi de sources officielles.