Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le coût élevé des produits locaux alimente l'inflation à São Tomé et Príncipe

Imprimer PDF

SAO TOME, São Tomé et Príncipe, 6  octobre (Infosplusgabon) - L'inflation à São Tomé et Príncipe a atteint 6,5 pour cent en fin août 2017, portée principalement par l'augmentation des prix des produits locaux, fruit d'une pluviométrie plus élevée que d'habitude, mais la croissance économique de l'Ile est restée stable, a indiqué jeudi, une mission du Fonds monétaire international (FMI).

 

La mission dirigée par Mme Xiangming Li, s'était rendue à São Tomé et Príncipe du 20 septembre au 5 octobre 2017, pour discuter des progrès avec le programme économique du pays financé par un arrangement de trois ans de la Facilité élargie de crédit du FMI.

 

Elle a souligné que les perspectives économiques pour le moyen terme sont largement positives et que la croissance réelle du PIB est prévue vers 5-6 pour cent, portée par une solide activité dans les secteurs de la construction, de l'agriculture et du tourisme.

 

Dans un communiqué publié à l'issue de la visite, Mme Li a déclaré que les discussions entre la mission et les autorités du gouvernement au cours de leur visite ont porté sur les récents développements économiques, la performance dans le cadre du programme des autorités financé par l'Ecf, les problèmes dans le court terme et sur les politiques pour 2017/18 et au-delà.

 

“La mission est parvenue à conclure un accord sur la plupart des questions de politique économique pour finaliser la troisième et la quatrième revues des programmes de l'Ecf”, a-t-elle indiqué. Elle a noté que le gouvernement fait face à d'énormes pressions budgétaires.

 

“Les recettes vers fin août 2017 étaient moins florissantes que prévues à cause de la baisse des recettes tirées des salaires et des taxes provenant du commerce international. Pour le reste de 2017, la conformité fiscale, surtout par les grands contribuables et les entreprises nationales, doit être renforcée et un contrôle minutieux sur les perspectives de recettes et l'appui budgétaire doit être poursuivi pour permettre d'équilibrer les dépenses avec les ressources disponibles.

 

“Avec la chute continue des recettes locales, l'appui externe au budget baisse et le niveau de la dette demeure élevé, le budget 2018 doit avoir pour ambition une consolidation accrue pour assurer que les ressources adéquates sont disponibles pour financer les secteurs prioritaires,  parmi lesquels ceux de la santé et de l'éducation.

 

“La mission est parvenue à un accord sur les principaux paramètres du budget 2018 pour assurer un équilibre macro-économique avec les besoins sociaux et a montré l'engagement ferme des autorités en faveur de ce programme”, a affirmé Mme Li.

 

Selon son communiqué, le programme budgétaire du gouvernement se fixe également comme priorité la liquidation des arriérés de l'État aux fournisseurs et également de liquider le plan élaboré en 2015 pour les arriérés d'ici 2019.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OIT/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1818 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

PARIS, France, 25 septembre (Infosplusgabon) - Le gouvernement a présenté aux associations d’élus locaux, vendredi 22 septembre, les dispositions du projet de finances pour 2018 qui concerneront les collectivités locales. Au menu : contractualisation entre les préfets et les exécutifs locaux, plafonnement des dépenses de fonctionnement et mise en place d’un système de bonus-malus.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AZP/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon