Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Tunis condamne l'attentat de Marseille perpétré par un Tunisien

Imprimer PDF

TUNIS, Tunisie, 5 octobre (Infosplusgabon) - Lors d'une conférence de presse tenue jeudi à l'occasion de la visite en Tunisie du Premier ministre français, Edouard Philipe, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a réitéré la « ferme condamnation » par son pays de l’attentat perpétré récemment à Marseille par un Tunisien et qui a coûté la vie à deux jeunes victimes innocentes.

 

« Il n’existe aucune justification à de tels actes barbares. Face à cette nouvelle tragédie, la Tunisie est plus que jamais aux côtés de la France et du peuple français ami », a-t-il martelé.

 

Il s’est dit « convaincu que seule notre action commune et solidaire pourra nous permettre de faire face à ce fléau qui malheureusement touche notre quotidien ».

 

Il a, par ailleurs, noté qu’au cours des discussions, les deux parties avaient « réaffirmé leur volonté d’aller de l’avant dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, en coordonnant davantage leurs actions dans les domaines sécuritaire et de la formation, l’échange d’expertises et le renforcement de la coopération judiciaire pour faire face au crime organisé et promouvoir les moyens de prévenir les risques inhérents au retour des terroristes des foyers de tension ».

 

En réponse à une question d’un journaliste sur l’avancement de l’enquête sur cet attentat, M. Chahed a affirmé qu’il n’y avait à ce stade « pas de preuve sur un quelconque lien de l’auteur de l’attentat (le Tunisien Ahmed Hannachi) avec un quelconque groupe terroriste ».

 

De son côté, Edouard Philipe s’est déclaré touché par les propos de son homologue tunisien au sujet de l’attentat de Marseille qui « a endeuillé Marseille et la France entière et tous les amis de la France et de la démocratie dans le monde ».

 

Il a noté que l’un des messages que renferme son voyage en Tunisie, dénote « une très grande résolution de coordonner (entre les deux pays) et échanger les informations pour faire face aux défis communs de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme pour répondre aux attaques terroristes et lutter ensemble contre le phénomène de la radicalisation ».

 

"C'est là un enjeu considérable et le ministre de l’Intérieur et la ministre des Armées français envisagent cette coopération d’une façon totalement déterminée", a-t-il assuré.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AEE/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2115 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Le  1er novembre  2017 à  Montpellier,  le Chef de l’Etat Pied-Noir, Pierre  Granès,  a  constitué  le gouvernement  tant attendu  de  la  " Fédération des  Deux Rives". Une avancée importante  qui  devrait  fédérer les  indécis et  mobiliser  plus  que jamais des Hommes et  des  Femmes dans  le nouvel Etat. Autour de Jacques Villard, Président du Conseil des Ministres et Porte-parole du Gouvernement Pied-Noir en  exil,  et du  Président de l’Assemblée nationale, Christian Schembré,   le train du  renouveau  a  bien quitté  la gare…