Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le groupe hôtelier Hilton va investir 50 millions de dollars pour son expansion en Afrique

Imprimer PDF

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 5 octobre (Infosplusgabon) - Le groupe hôtelier Hilton a annoncé, jeudi, un investissement d'un montant de 50 millions de dollars au cours des cinq prochaines années dans le cadre de l'Initiative de croissance Hilton en Afrique, visant à soutenir l'expansion continue de son portefeuille en Afrique subsaharienne.

 

Ces fonds sont destinés à soutenir la transformation de près de 100 hôtels (environ 20 mille chambres) sur de multiples marchés africains, en établissements de marque Hilton, plus précisément la marque phare Hilton Hotels & Resorts, la marque haut de gamme DoubleTree by Hilton et celle récemment lancée, Curio Collection by Hilton, précise le communiqué transmis à Infosplusgabon.

 

Le vice-président principal du développement de la marque Hilton pour l'Europe, Moyen-Orient et l'Afrique, Patrick Fitzgibbon, a noté que le modèle de transformation d'hôtels existants en établissements de la marque Hilton a remporté un franc succès sur de nombreux marchés et qu'il espère que cette initiative leur procurera de nombreuses opportunités de convertir beaucoup d'autres hôtels.

 

Il souligne que ce modèle économique leur permet d'élargir rapidement leur portefeuille et d'assurer un revenu aux propriétaires en augmentant leur visibilité auprès des voyageurs internationaux, inter-régionaux et nationaux, et en particulier auprès des plus de 65 millions de membres Hilton Honors, qui veulent séjourner dans les hôtels Hilton.

 

Le groupe Hilton entend aussi développer son offre dans les lieux de villégiature et les safari lodges.

 

Ces hôtels bénéficieront de tous les avantages associés à l'offre Hilton et à ses plateformes commerciales de classe mondiale. Les hôtels pourront également profiter de ses plateformes technologiques innovantes, notamment l'enregistrement en ligne et la possibilité de choisir des chambres individuelles en réservant à travers l'application Hilton Honors.

 

M. Fitzgibbon a ajouté que la variété des marques, dont il dispose, offre aux propriétaires la possibilité de choisir ce qui convient le mieux à leur établissement.

 

Cette initiative est en cours de déploiement à travers la conclusion d'un accord avec deux hôtels au Kenya et au Rwanda qui passeront sous la marque DoubleTree by Hilton.

 

Le premier hôtel à bénéficier de cette initiative est l'Amber Hotel sur la Ngong Road de Nairobi. Cet hôtel de 109 chambres rouvrira ses portes sous la marque haut de gamme DoubleTree by Hilton Nairobi Hurlingham.

 

Inauguré en 2016, il est actuellement en cours de réaménagement et rejoindra la marque à la fin de l'année. Après sa rénovation, le propriétaire actuel en assumera la gérance, à travers sa directrice générale, Elisha Katam, dans le cadre d'un accord de franchise.

 

L'hôtel de 153 chambres Ubumwe Grand Hôtel, situé dans le quartier des affaires du centre de Kigali, sera exploité sous la marque DoubleTree by Hilton après son réaménagement complet en 2018. Cet établissement franchisé avec 134 chambres et 19 appartements, a ouvert ses portes en septembre 2016. L'hôtel, après quelques modifications visant à changer son image, sera le premier établissement Hilton au Rwanda. Il sera ensuite rebaptisé sous le nom de DoubleTree by Hilton Kigali City Centre.

 

Hilton exploite actuellement 19 hôtels en Afrique subsaharienne et 29 de plus sont prévus. Elle est présente sur le continent africain depuis plus de 50 ans.

 

Le groupe Hilton dispose d'un portefeuille de 14 marques de classe mondiale intégrant plus de 5 000 établissements avec plus de 825 mille chambres dans 103 pays et territoires.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ISQ/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2310 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

LIBREVILLE, 22 septembre (Infosplusgabon) -  Le scrutin de dimanche ne devrait pas bouleverser les équilibres politiques au Sénat. Le renouvellement est en revanche assuré, avec 43 % des sortants qui ne se représentent pas. Le résultat de ces élections influera sur la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron, qui nécessitera une large majorité au Congrès (députés et sénateurs).

 

FIN/INFOSPLUSGABON/TOP/LER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon