Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Nigeria: L'économie nigériane sort officiellement de la récession

LIBREVILLE, 5 septembre  (Infosplusgabon) - L'économie nigériane est officiellement sortie d'une pénible récession, selon les données publiées, mardi, par le Bureau national des statistiques (NBS). Selon le NBS, l'économie nigériane a enregistré une croissance marginale de 0,55% au deuxième trimestre (Q2) de 2017 après avoir enregistré une croissance négative pendant cinq trimestres consécutifs suite à de multiples chocs en raison du crash du prix du pétrole brut, le principal fournisseur de devises du pays.

 

Selon le rapport du NBS, le taux de croissance du deuxième trimestre de 2017 de 0,55% (année après année) était de 2,04% supérieur au taux enregistré au trimestre correspondant de 2016 (-1,49%) et supérieur de 1,46% par rapport au taux enregistré au trimestre précédent, qui a été révisé à - 0,91% par rapport à - 0,52% en raison de la révision de la production brute pour mars 2017.

 

Les données ont montré que la reprise économique du Nigeria était principalement attribuable à la performance de quatre activités économiques principales : le pétrole, l'agriculture, l'industrie et le commerce.

 

Les résultats ont révélé que le PIB du pétrole s'est considérablement recouvré de -11,63% au deuxième trimestre de 2016 et -15,40% au premier trimestre de 2017 à 1,64% au deuxième trimestre de 2017.

 

Alors que le PIB du pétrole s'est considérablement développé au deuxième trimestre de 2017, le PIB non pétrolier n'a connu qu'une croissance de 0,45%, contre 0,72% au trimestre précédent et -0,38 au cours de la période correspondante de 2016.

 

Il est à remarquer que l'agriculture a poursuivi sa croissance forte et positive, qu'elle a maintenue pendant la récession, en croissance de 3,01% au deuxième trimestre de 2017, passant de 3,39% au premier trimestre de 2017 et 4,53% au deuxième trimestre de 2016.

 

En outre, l'industrie a maintenu sa croissance positive pour le deuxième trimestre consécutif au deuxième trimestre de 2017, en hausse de 0,64% contre 1,36% au premier trimestre de 2017 et de -3,36% au deuxième trimestre de 2016, le commerce, qui a une part dominante du PIB, est demeuré négatif à -1,62%, mais la contraction du secteur a ralenti de -3,08% enregistré au premier trimestre de 2017, tandis que l'électricité et le gaz ont enregistré une forte croissance de 35,5%, contre -5,04% au premier trimestre de 2017 et de -10,46% au deuxième trimestre 2016.

Les établissements financiers ont augmenté de 11,78% au deuxième trimestre de 2017, comparé aux 0,60% au premier trimestre de 2017 et -13,24% au deuxième trimestre de 2016, tandis que le secteur de l'industrie a progressé positivement de 1,45% au deuxième trimestre de 2017, après neuf trimestres consécutifs de croissance négative depuis le quatrième trimestre de 2014.

Lukman Otunuga, analyste de recherche FXTM, a déclaré que selon le rapport, l'économie nigériane "pourrait être destinée à ébranler l'arène mondiale d'ici la fin de l'année, du fait que les fondamentaux macroéconomiques de la nation se sont améliorés au-delà des attentes du marché.

 

La plus grande économie d'Afrique a de nouveau affiché sa résilience en augmentant de 0,55% au deuxième trimestre, malgré une contraction douloureuse pendant cinq trimestres consécutifs. Avec le rebond économique du Nigeria alimenté par des ressources durables telles que l'industrie, l'agriculture et le commerce, les perspectives globales continuent de paraître tout à fait encourageantes.

Alors que le pétrole a également joué un rôle dans la reprise de la nation, il faut garder à l'esprit que cette source de croissance peut être temporaire, car le Nigeria continue d'être en quête continue pour diversifier ses intérêts loin de la dépendance au pétrole.

Le sentiment à l'égard de l'économie nigériane est susceptible de recevoir un coup de pouce suite à la publication de telles données positives du PIB, avec les investisseurs à travers le monde et sur le plan local devenant de plus en plus optimistes sur les perspectives de la nation".

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PNB/OTY/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4244 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES