Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Afrique : Vers l’harmonisation des techniques des contrôleurs des assurances en Afrique

Imprimer

LIBREVILLE,  22 août (Infosplusgabon) - Les Etats membres de la Conférence inter-africaine des marchés d’assurances (CIMA) sont réunis depuis lundi à Brazzaville, la capitale congolaise, en vue de l’harmonisation des techniques des contrôleurs des assurances sur le continent, a-t-on appris de source officielle.

 

On rappelle que tous les ans, la CIMA et les directions nationales des assurances doivent  faire les contrôles des sociétés d’assurances pour restituer leur situation financière qui

alors présentée à la Commission régionale de contrôle, qui doit prendre les décisions à l’endroit des sociétés d’assurances ou faire des injonctions pouvant être des financements ou des améliorations.

 

L'objectif de la réunion est donc d’harmoniser le processus de contrôle des sociétés d’assurances des quatorze Etats membres de la CIMA, le travail devant se faire de la même manière dans tous les pays, "de sorte qu’un contrôleur congolais puisse aller contrôler une structure du Burkina Faso et vice-versa sans difficulté".

 

Directeur des institutions financières nationales au ministère congolais des Finances, du Budget et du Portefeuille public, Constant Badia estime que dans la période de ralentissement de la situation économique internationale, liée à la chute du baril de pétrole, il est impérieux que les économies africaines renforcent davantage leur coopération dans des domaines diversifiés.

 

Organisé par l’Institut international des assurances (IIA), sous le thème "Procédure de contrôle sur place des sociétés d’assurances et fondamentaux de la rédaction du rapport de contrôle contradictoire’’, la rencontre de Brazzaville regroupe 40 participants venus de 14 pays de la CIMA et prendra fin le 25 août prochain.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/BOL/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 4239 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES