Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'Oim s'allie avec de grandes marques internationales pour combattre le travail forcé

LIBREVILLE,  19  juin (Infosplusgabon) - L'Organisation internationale pour les migrations (Oim) s'est jointe aux grandes marques au niveau mondial, aux responsables gouvernementaux, aux associations professionnelles, aux recruteurs, entre autres organisations spécialisées à Berlin, pour combattre le travail forcé dans les chaînes de distribution et pour encourager les multinationales à respecter l'éthique dans le recrutement des travailleurs immigrés.



Les participants à ce forum annuel de Leadership pour un recrutement responsable partagent les meilleures pratiques sur les approches efficaces visant à s'assurer que les travailleurs immigrés employés dans leurs chaînes de distribution sont recrutés conformément à l'éthique et également les stratégies de promotion et de mise en œuvre du Principe de l'employeur payeur, a indiqué un communiqué de presse de l'Oim, publié lundi.

“Elle a senti que le travail à l'étranger peut s'avérer une procédure compliquée. Parce que les demandeurs d'emploi ont besoin d'une adéquation professionnelle et d'assistance aux immigrés,  ils sont à la longue obligés de payer des sommes exorbitantes et sont souvent victimes de d'autres formes d'exploitation lorsqu'ils traitent avec des intermédiaires non reconnus ou hors de contrôle”, a déclaré Lara White, une grand spécialiste du travail des migrants au sein de l'Oim et membre du Groupe dirigeant chargé du recrutement responsable (Leadership Group for Responsible Recruitment).

“Le recrutement éthique et les pratiques d'embauche où les employeurs paient des frais de   recrutement en lieu et place des travailleurs est au cœur du Principe selon lequel l'employeur paie et est essentiel pour combattre le travail forcé et l'esclavage moderne”, a-t-elle déclaré au cours du forum. “Le recrutement éthique n'est pas seulement la seule chose sensée à faire mais c'est également bénéfique pour les affaires”.

La conférence a débuté lundi à Berlin avec l'annonce faite par Institute for Human Rights and Business selon laquelle quatre marques internationales supplémentaires, General Electric, Mars Inc., Tesco et Vinci, se sont jointes aux sept autres multinationales au sein du Leadership Group for Responsible Recruitment. 

Ce faisant, elles ont rejoint la société Coca-Cola, HP Inc., Hewlett Packard Enterprise, IKEA, M&S, Unilever et Walmart et s'engagent en faveur du Principe L'employeur Paie et à œuvrer pour une plus large adoption des pratiques de recrutement éthique dans le monde des affaires.

“Nous nous félicitons du dynamisme grandissant des grosses sociétés internationales et des agences de recrutement pour changer la manière dont les migrants sont recrutés et pour contribuer à l'élimination et l'exploitation dans les chaînes de distribution”, a déclaré White.

La conférence est co-organisée par Institute for Human Rights and Business, Humanity United et e Leadership Group for Responsible Recruitment.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/NBV/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 1402 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash