Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Ban Ki-moon déclare que de plus en plus de pays rejoignent l'Accord de Paris sur le climat

USA-Environnement-Accord de Paris sur  le  climat

 LIBREVILLE,  22  septembre (Infosplusgabon) - Plus de 55 pays ont formellement adhéré à l'Accord de Paris sur le changement climatique signé par les dirigeants mondiaux en avril, traversant officiellement l'un des deux seuils requis pour mettre en vigueur le pacte historique pour mettre le monde sur le chemin vers une croissance sobre en carbone et un avenir plus durable, a annoncé mercredi le Secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon.

 

 «Je suis convaincu qu'au moment où je quitterai mes fonctions, l'Accord de Paris sera en vigueur. Ce sera une réalisation majeure pour le multilatéralisme", a déclaré le chef de l'Onu lors d'un événement de haut niveau sur l'Accord de Paris tenu au siège de l'Onu à New York.

  Lors de la réunion, 31 pays supplémentaires ont déposé leurs instruments de ratification de l'Accord, ce qui porte le total à 60 pays qui représentent ensemble plus de 47,5 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

  M. Ban a noté qu'il a été encouragé par le "soutien extraordinaire" pour amener l'Accord de Paris en vigueur en 2016.

  Il a indiqué : "Un groupe diversifié de dirigeants du monde se sont engagés à ratifier et déposer leurs instruments juridiques cette années. Ce groupe comprend l'Australie, l'Autriche, la Bulgarie, le Cambodge, le Canada, le Costa Rica, la Côte d'Ivoire, l'Union européenne, la France, l'Allemagne, la Hongrie, le Kazakhstan, la Nouvelle-Zélande, la Pologne et la Corée du Sud.

  "Maintenant, cela signifie que nous allons traverser la barrière finale pour l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris.

 «A la fin de cette année, je l'espère, nous pouvons tous regarder en arrière avec fierté, sachant qu'ensemble, nous avons saisi l'occasion d'agir pour le bien commun, pour un avenir durable et la protection de notre maison commune", a-t-il souligné, faisant appel à tous les dirigeants à accélérer leurs procédures internes pour se joindre à l'Accord cette année.

  Le patron de l'Onu a également salué les 29 pays représentant 40 pour cent des émissions mondiales qui avaient auparavant officiellement adhéré à l'Accord depuis la cérémonie de signature, les félicitant pour leurs efforts continus pour faire avancer l'entrée en vigueur du pacte.

  "Il n'y a pas de temps à perdre. Aujourd'hui nous amènera un pas de plus pour mettre l'Accord de Paris en vigueur cette année», a déclaré Ban.

  Il a salué l'élan mondial sans précédent et continu derrière l'Accord, et a appelé les dirigeants du monde à capitaliser sur cet élan pour assurer l'entrée en vigueur du pacte et limiter les risques climatiques pour une planète saine.

  Selon lui, «le soutien remarquable pour cet Accord de Paris reflète l'urgence et l'ampleur du défi. Les émissions continuent d'augmenter. Il en va du thermostat mondial et des risques".

  Constatant que les impacts climatiques ont augmenté, il a déclaré qu'aucune nation ou communauté n'était à l'abri, mais les plus vulnérables ont ressenti les effets les premiers et les pires.

 Il a remercié les pays qui ont déposé leurs instruments de ratification mercredi, ainsi que les dirigeants du monde qui ont soumis des messages vidéo enregistrés engageant à adhérer à l'Accord avant la fin de l'année.

 «Je félicite cet affichage collectif de leadership. Seule une telle solidarité peut limiter les risques climatiques et construire un monde de paix, de dignité et de prospérité pour tous sur une planète saine», a ajouté Ban.

 Après la réunion de haut niveau, le chef de l'Onu a fait remarquer que seulement neuf mois se sont écoulés depuis la conférence sur le climat de Paris.

  Parlant aux journalistes, M. Ban a déclaré: "Cela témoigne de l'urgence de la crise que nous avons et nous avons une chance réelle de réduire les émissions mondiales et renforcer la résilience climatique".

 Adoptée en décembre dernier à Paris par les 195 Parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc), l'Accord de Paris a appelé les pays à lutter contre le changement climatique et à accélérer et intensifier les actions et les investissements nécessaires pour un avenir durable à faible émission de carbone, et à s'adapter aux impacts croissants du changement climatique.

  Plus précisément, il vise à limiter la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et de lutter pour 1,5 degrés Celsius.

Le  pacte qui a été signé à New York, le 22 avril, par 175 pays à la plus grande cérémonie de signature d'une journée dans l'histoire, entrera en vigueur 30 jours après que 55 pays, représentant 55 pour cent des émissions mondiales de gaz à effet de serre, déposeront leurs instruments de ratification.

 Suite à la réunion de mercredi, l'approbation officielle de pays représentant 7,5 pour cent des émissions mondiales est encore nécessaire.  (Source  Pana)

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MOL/GABON2016

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2189 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

NOUVEAU !  

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com, soit par Whatsapp au 07843371 ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Après établissement des devis, les règlements se font via airtel money au 07843371. Vos annonces diverses, Avis d'appels d'offres,  Avis administratifs, Communiqués etc.  apparaîtront   instantanément dans  Autres Rubriques /  Multimédia.

DEPÊCHES