Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : Les Gabonais dans l’attente des résultats de l’élection présidentielle de samedi

 Par Antoine  NKOLO LAWSON

LIBREVILLE, 28 août (Infosplusgabon) -  L’élection  présidentielle  gabonaise s’est  déroulée samedi  dans  le  calme  à  travers  le  pays  avec en  lice  10  candidats qui  avaient sollicité les  suffrages  de  près de  630 000  électeurs  à  travers  quelque 2 800 bureaux de  vote répartis à  travers le pays, à  l’occasion d’un  scrutin  à un tour.

 

 Cette  élection  présidentielle  majeure  opposait  principalement  le  président sortant, Ali Bongo Ondimba et Jean Ping, ancien  président de  la  Commission de  l’Union Africaine,  porté par  une  frange  importante de l’opposition  gabonaise.

 Le  vote  s’est  déroulé sans  incidents  majeurs, a  rapporté  samedi soir  Gabon télévision.

 Le  calme  a  également  prévalu au  cours  de la  nuit électorale  organisée  sur les  plateaux de  certaines  chaines de  télévision  où les représentants des  différents  candidats,  qui ne  possédaient  pas encore l’ensemble des  résultats du  scrutin, prônaient toutefois  que leur  candidat respectif avait   remporté  l’élection  présidentielle.

 Plus déterminée que lors des précédents  scrutins,  la  majorité des  électeurs ont quitté  les  bureaux de  vote seulement après que  les  résultats  sortis des  urnes  eurent été  officiellement inscrits  dans les  procès-verbaux  communiqués  séance  tenante  aux  représentants de chaque  candidat afin que ces  derniers  en  communiquent  la  teneur à  leur quartier  général de  campagne. C'était  la  consigne  dictée par  les différents candidats.

 Résolus de  faire en  sorte  que le  verdict des  urnes  soit  respecté en  toute  transparence, la  plupart des représentants des  candidats  dans  les  bureaux de  vote  disposaient  samedi  soir des  mêmes  résultats  que  ceux qui ont été  transmis  à  la  Commission électorale nationale autonome et  permanente (CENAP) qui  collecte et enregistre  les  résultats des  urnes  avant de  les porter à  la  connaissance du  ministère de  l’Intérieur,  charger en dernier  essor de les publier  officiellement.

Vers  une recomposition  du  payssage  politique  gabonais

 L’élection  présidentielle  gabonaise  du  27  août  aura  cette  particularité  de  révéler le  poids  réel  de  chaque  candidat sur  l’échiquier  politique  national en  prévision  notamment des  élections  législatives  et  locales prévues  dans  les prochains  mois.

 La  famille  Bongo dirige la  pays  depuis  plus  d’un  demi-siècle et  le chef de l'Etat sortant, Ali Bongo Ondimba, avait succédé  en 2009  à  Omar Bongo Ondimba,  décédé la  même année à  Barcelone, en Espagne, après avoir  dirigé  le pays  sans  discontinuer pendant  plus  de 42 ans.

 L’opposition qui  s’est  toujours  présentée  en  ordre  dispersée lors des  précédents  rendez-vous  électoraux,  a  opté  cette  fois  pour  un  candidat  unique en  la  personne de  Jean  Ping  représentatif des  principaux  courants de  l’opposition gabonaise.

 Une  situation qui a  surpris  le camp de  la majorité,  sentant  une  très  probable  transition  poindre  à  l’horizon.

 Les  résultats officiels  devraient être  annoncés au  cours de la semaine  prochaine. La  communauté internationale  dont  l’Union  Européenne  qui a  déployé  plusieurs  observateurs  à  travers   le  pays  avait  insisté  à  travers des  communiqués de  presse qu'elle  souhaitait  que  le  vote soit  transparent  et  qu’il  reflète  fidèlement le  verdict des  urnes,  rappelle-t-on.

 Fermées  vendredi à  minuit,  la  veille de  l’élection  présidentielle,  les frontières ont  été  ouvertes à  nouveau très  tôt  ce dimanche.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON2016

 © Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3302 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES