Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon: Début dans le calme du scrutin présidentiel

Gabon-Politique-Election  Présidentielle 2016

Par Antoine NKOLO LAWSON

LIBREVILLE, 27 août (Infosplusgabon) -  Les électeurs  gabonais se  rendent   nombreux  ce  samedi   dans  les  centres de  vote  pour élire leur  4e président de  la République depuis l'accession du  pays à  la  souveraineté  internationale en 1960.  Pour eux,  l’heure  du  choix  a  sonné.  C’est  dans  une  atmosphère  calme et  à  la  hauteur de  cet enjeu  electoral majeur,  que   près de  630 000  Gabonais  inscrits  sur  les  listes  électorales vont  accomplir  leur  devoir électoral.

 

 

 

Mais  dans  la  plupart  des  quartiers de  Libreville,  les   centre  de  vote  n’ont  pas  tous ouvert  au  même  moment.  A l’école  publique des Acaes dans  la commune d’Owendo,  proche  de  Libreville,  les  électeurs accomplissent   leur  devoir électoral  depuis  7h30,  ce   qui  n’est  pas  le cas à  l’Ecole  de  « Plaine  Niger » dans  le 4e  arrondissement de  Libreville  où  le  vote a débuté après  8  heures,  sans  réelle  affluence  et  une  présence  discrète des  forces  de  l’ordre à  l’entrée du  bureau de vote.

 C’est à  l’école  pilote du  Centre,  3e arrondissement de Libreville, où  vote  généralement  les présidents  de  la République que l’affluence a  atteint  son  record. Toutefois, vers  9h15,  le  vote  n’avait  pas   encore  débuté alors une  foule immense continuait  à  prendre d’assaut  les  bureaux de  vote installés dans  un  immeuble  à  trois  niveaux.

 A quelque kilomètre de là,  dans le  même  arrondissement,  un autre centre de  vote réunissait à  peine  une  centaine  d’électeurs aux  alentours de  9h30. Le  vote n’avait  pas  commencé.

 Par  contre à  l’école  publique  de  Batavéa,  dans  le 4e  arrondissement de  Libreville,  la  cour était  bondée d’électeurs en  rangs et  disciplinés  venus accomplir  leur  devoir de  citoyen. Le  vote y  avait  débuté comme lors de  l’élection présidentielle de  2009,  aux environs de  8  heures.

 Les  derniers  meetings se  sont  terminés vendredi soir sans  incidents dans  plusieurs  quartiers de Libreville.  Le  président  sortant Ali  Bongo Ondimba avait  bouclé  sa  campagne   par trois villes du pays : Franceville, Port-Gentil et Libreville.

 Son  principal  challenger,  Jean  Ping, a  mobilisé des milliers  de personnes acquises à  sa  cause   sur l’avenue Jean-Paul II de Libreville.

 Les  bureaux  de  vote  devraient  fermer  vers 18h30 et  les  premières  tendances de  ce  scrutin  présidentiel  sont attendues tard  dans  la soirée, selon les Etats-majors politiques en effervescence.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/GABON2016

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3294 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES