Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

RWANDA : Ouverture à Kigali des travaux du 27e Sommet de l’Union Africaine

Par Antoine  NKOLO LAWSON,  envoyé  spécial à  Kigali

RWANDA,  Kigali,  14 juillet (Infosplusgabon)  -  Les  travaux  relatifs au  27e  Sommet de  l’Union Africaine (UA)  -- qui  consacre  un accent particulier  sur les  Droits de  l’Homme avec  un accent  particuliers sur les  droits de  la  femme -- se  sont  ouverts mercredi  au  Centre des  conférences  Kigali, au  Rwanda.

 

Le  thème du Sommet  est : « Année Africaine des  droits de l’homme avec  un accent particulier sur les droits des femmes ».

Les journées de   jeudi et  vendredi  ont été  spécialement  réservées  pour  dresser  un  inventaire  de  recommandations  claires  et  pertinentes,  à soumettre  aux  Chefs  d’Etat  et de  gouvernement   attendus  pour  samedi.

L’une des recommandations  importante s   du Sommet de  Kigali  prise lors des  travaux de  la  29e  Session  ordinaire du Conseil  Exécutif de  l’Union  Africaine a  été  l’étude des  modalités pratiques pour la délivrance d’un  passeport  africain,  --nécessaire pour  booster  l’intégration  régionale --  au bénéfice  des citoyens  des  pays  membres et qui  présentera  les  spécificités  de  chaque  nation.

Selon  le  ministre  rwandais des Affaires  étrangères,  Mme  Louise  Mushikiwabo, « Il  y aura également  un  travail à  réaliser  pour  la  reconnaissance de  ce passeport par les  autres  pays ».

 « Le  Rwanda a  déjà  débuté  l’impression  de  ce  passeport et  cela  dépendra de  chaque  pays  de   lancer le  processus », a-t-elle ajouté  à  l’occasion d’une  conférence  de  presse  qu’elle a animé  jeudi matin dans  la salle réservée  aux  médias.

Les responsables des différentes délégations présentes devraient  imprimer one orientation  nouvelle  à  leurs  multiples rencontres  en  mettant  l’accent  sur l’établissement d’un  programme  d’activités réaliste et  réalisable en  début de  chaque année sur  la  base des priorités stratégiques précises.

Il est également souhaitable  que la Commission de  l’UA et  les organes présentent un seul  rapport annuel d’activités axé sur  les actions  entreprises et les  résultats  obtenus.

A  Kigali,  l’ordre du  jour   du  27e  Sommet  a   été  limité  à  des  questions stratégiques, au  nombre desquels le  financement de  l’Union et  son  budget ;  les  élections et les  questions de  paix et de  sécurité sur  le  Continent.

 Ainsi,  la  mise  en  œuvre  de  cette  décision pour   toutes  les  rencontres  repose désormais sur  le  Comité des  représentants  permanents (COREP) et  la Commission  de l’Union Africaine qui ont  un  rôle  décisif  à  jouer dans  la  préparation des  réunions et dans  le suivi des décisions qui y sont  prises.

Moussa  Faki  Mahamat invite à  plus  d’efficacité des réunions

Le  ministre tchadien des  Affaires  étrangères et Président du Conseil  exécutif,  Moussa  Faki  Mahamat,  a  déclaré qu’il est  important  « que  la  présidence  en exercice de  l’Union,  de  concert avec les  Chefs  d’Etat concernés et  la  Présidente de  la  Commission de l’Union Africaine,  le  Dr  Nkosazama  Dlamini  Zuma, s’est engagée dans  un processus de  rationalisation et  d’efficacité des  réunions des instances supérieures à  travers  l’allègement de leurs  ordres du  jour.

« En  l’espace  de  20 ans,  le  pays  a  surmonté la terrible   épreuve du  génocide pour  reconstruire un Etat dont   la réussite sur  tous  les  plans est aussi  rapide que  spectaculaire », a  souligné Moussa  Faki  Mahamat.

Il a  salué  « tous  les Etats qui  ont  pris des  mesures  concrètes qui vont  dans le  sens  du  respect et de la promotion des Droits de  l’Hommes  et de  la Femme ».

La  presse sollicitée  pour  vulgariser l’Agenda 2063

En  marge du  27e  Sommet de  l’Union Africaine  est  organisée  du  13 au 15 juillet par le  Bureau du  Porte-parole et  le  Département de  la  Communication,  sous  l’égide de la Commission de  l’UA et en  collaboration avec  le  Forum des  éditeurs  africains  (TAEF),  une  conférence sur  le  thème : « Vulgariser l’Agenda 2063 à  travers  le  forum des rédacteurs d’Afrique ».

Le  rencontre qui réunit une  centaine  de  Rédacteurs en  chef et de  Directeurs de  Publication des  maisons de presse  aussi  bien  publiques et  privées de l’ensemble des Etats  membres de l’Union,  africaine, a  mis en  place  une plateforme de  discussions qui  mènera  à  l’élaboration de  stratégies à  adopter pour  vulgariser  l’agenda  cité  plus haut ;  mais  également  d’informer  les citoyens africains sur les  mécanismes  de  sa  mise en œuvre,  de son  financement et  de  sa  responsabilisation.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/ANL/2016

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3319 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES