Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Création d'un comité de soutien aux étudiants étrangers en Tunisie

Imprimer PDF

Tunis, Tunisie, 16 avril (Infosplusgabon) - Le ministre tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Chora, a annoncé, mercredi, devant l'Assemblée des représentants du peuple tunisien (Parlement), la création d'un comité chargé de solutionner les problèmes des étudiants africains en Tunisie.

 

Le ministère de l'Enseignement supérieur travaille en collaboration avec le ministère des Affaires sociales, des associations de bienfaisance et des structures de l'enseignement supérieur privées pour apporter des aides à environ 8.000 étudiants étrangers dans les universités tunisiennes, a précisé M. Chora.

 

Des étudiants et réfugiés originaires des pays au sud du Sahara font face à d'énormes difficultés en cette période de confinement sanitaire général instauré par les autorités tunisiennes pour endiguer la propagation du coronavirus, les rendant incapables de satisfaire leurs besoins vitaux.

 

Les étudiants et travailleurs en provenance de l'Afrique au sud du Sahara sont considérés comme les plus exposés aux effets du confinement sanitaire général instauré en Tunisie depuis le 18 mars dernier.

 

Un grand mouvement de solidarité a vu le jour, lancé par le Croissant-Rouge tunisien et des associations de bienfaisance, qui ont mis sur pied "une cellule de solidarité africaine Covid-19-Tunisie", signale-t-on.

 

En revanche, aucune mesure pratique claire n'a jusqu'à présent été prise au plan officiel, notamment, en ce qui concerne la nécessité d'assurer à ces étudiants les moyens de vivre et une couverture sanitaire.

 

Plusieurs étudiants avaient l'habitude de travailler dans les restaurants, les cafés et les magasins de grandes surfaces pour assurer les besoins pour leurs études, à telle enseigne qu'on les considérait comme une main-d'œuvre active dans l'économie de la Tunisie, mais l'apparition du virus mortel a mis fin à leurs activités.

 

L'association des étudiants et stagiaires camerounais en Tunisie avait adressé, le 1er avril dernier, une lettre ouverte intitulée "à la Tunisie et à son peuple" pour attirer l'attention sur les difficultés, notamment, financières que vivent ses membres, rappelle-t-on.

 

 

Face au  Covid-19 : #Restezchezvous

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AZR/2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4230 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES