Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Gabon : La capitale gabonaise, Libreville, expérimente le confinement total ce lundi de Pâques

Imprimer PDF

Santé-Gabon-Covid-19-Confinement  total

LIBREVILLE, 13 avril (Infosplusgabon) - Le  président de  la  République, Ali Bongo Ondimba, a décrété  15  jours d’état  d’urgence  sanitaire au Gabon  pour  faire  face au  défi  sanitaire suite de  la propagation de  l’épidémie du  coronavirus dont  le  Gabon a  enregistré officiellement 46 cas de  contamination en  l’espace de  deux semaines, selon les autorités  sanitaires.

 

Les  rues de  Libreville sont  vides hormis  le  positionnement des  forces de  sécurité  chargées de  faire  respecter  les  mesures de  confinement à  travers  la  ville, a-t-on  constaté  au quartier des Charbonnages,  situé non  loin de l’aéroport international de Libreville.

 

Cette  mesure  exceptionnelle de  confinement  total  a pris effet  lundi à  zéro  heure.

La  mesures édictées  par  le  gouvernement depuis une quinzaine de  jours n’ont pas été respectées par  la population ,  notamment  les  gestes  barrières et  les  mesures  d’hygiènes élémentaires qui ont tardé à entrer  dans  les  habitudes.

 

Pour le  Premier  ministre gabonais,  Julien Nkoghe  Bekale, qui avait annoncé à la  télévision  nationale le  confinement  total de Libreville, «  le  défi sanitaire  est  destiné à  éviter à  notre  pays une  trajectoire imprévisible et explosive de  cette  pandémie ».

 

En effet, au  regard de  l’augmentation  croissante du  nombre de  personnes  contaminées par le  coronavirus, la  décision du  chef de l’Etat  gabonais devrait  permettre de  freiner, autant que possible, la  propagation de l’épidémie, Libreville étant  le principal  foyer de  cette  infection au  coronavirus.

 

Rappelons que Libreville abrite plus de  la  moitié de  la  population gabonaise soit plus de 800 000 habitants sur  un  total  national  estimé de 1,8 million d’habitants.

 

Pour accompagner  les  mesures de  confinement total à Libreville,  l’Etat gabonais, en  concertation avec  les  deux  chambres du Parlement,  a restreint  un  certain  nombre de libertés  publiques, et  notamment la  suspension du  paiement de  certaines  charges.

L’Etat  a  annoncé  régler les  factures d’eau et d'électricité pour les  plus  démunis pour  un  montant de 6  milliards de  France   CFA, mais  les  modalités de cette  répartition et la  liste des  bénéficiaires  n’est pas  connue.  Par ailleurs, aucun  recensement  n'a encore été  effectué.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/PMY/GABON2020

 

 

© Copyright  Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4697 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES