Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Un chef militaire de la plateforme assassiné par des hommes armés non identifiés entre Gao et Ansongo au Nord Mali

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 12 février (Infosplusgabon) - Un chef militaire de la plateforme composée de plusieurs groupes armés pro-gouvernementaux,  Yoro Ould Daha, membre du Mécanisme opérationnel de commandement (MOC) a été assassiné, dimanche, dans la région de Gao,  par des hommes armés non identifiés, a-t-on appris  de bonne source.

 

Il représentait à Gao, au Nord Mali, la plateforme au sein du MOC, une structure créée dans la cadre de l'application de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d'Alger, dont l'objectif est de mener des patrouilles dans les régions du Nord Mali, pour sécuriser les populations.

 

Il est composé des éléments des forces armées maliennes et des ex-combattants des groupes armés.

 

Dimanche, c’est entre les localités de Gao et d'Ansongo que des hommes armés circulant à motos se sont présentés devant son campement alors qu'il était avec son troupeau d’animaux pour lui demander de payer une taxe. Il refuse d’obtempérer. Les coups de feu sont tirés. Il décédera un peu plus tard, explique la même source.

 

Dans plusieurs localités du nord Mali, les hommes armés non identifiés, en l'absence de l'armée et de l'administration maliennes exigent aux éleveurs de payer des taxes sur les animaux, qu'ils empochent eux-mêmes.

 

On rappelle que Yoro Ould Daha a été membre d'un groupe djihadiste qui a fini par se repentir.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/AQS/2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3800 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES