Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Près de 100 migrants somaliens secourus au large de la Libye

Imprimer PDF

Bruxelles, Belgique, 25  janvier (Infosplusgabon) - Quelque 92 migrants, pour la plupart somaliens, parmi lesquels cinq femmes enceintes, 01 bébé de moins de deux mois et 32 adolescents non accompagnés, ont été secourus vendredi par le navire humanitaire, Ocean Viking, au large de la Libye, a annoncé à la presse Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, l’ONG ayant affrété le bateau.

 

Après avoir erré en mer, le bateau a reçu des autorités italiennes l’autorisation d'accoster au port de Catane.

 

Le canot hors-bord dans lequel les migrants avaient pris place était en train de se dégonfler, lorsque le navire de secours est arrivé pour aider les passagers en détresse, a indiqué Frédéric Penard

 

Bien que le cessez-le-feu feu soit globalement respecté à Tripoli, après la rencontre des belligérants à Berlin, sous l'égide de l’ONU, des missiles ont été lancés sur l’aéroport et les migrants continuent de fuir du pays.

 

Après avoir débarqué en Italie, les rescapés vont ếtre répartis entre les pays européens qui doivent leur accorder l'asile.

 

Malgré toutes les dispositions prises, les Européens n’arrivent pas à endiguer les flux de migrants africains ayant quitté la Libye, surtout à l’approche de la date du Brexit, fixée au 31 janvier 2020.

 

Les passeurs lancent des opérations de rabattage pour appeler les migrants à monter dans des embarcations de fortune à destination de l’Europe, aussi bien en Méditerranée que dans l’Océan atlantique.

 

Les tentatives de traversée des migrants se sont multipliées, y compris en traversant la Belgique où les autorités ont renforcé les contrôles sur les autoroutes conduisant à la mer, principalement vers le port de Zeebruge d’où partent les bateaux pour l’Angleterre.

 

Tant que la Libye n’aura pas été stabilisée, il ne sera pas possible d’endiguer les flux de migrants en provenance de ce pays où la guerre a commencé depuis la mort du colonel Mouammar Kadhafi en 2011, lors des bombardements de l’aviation de l’OTAN sur ce pays.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/MMM/GABON2020

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4240 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES