Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le nouveau commandant de l'AFRICOM prône une solution diplomatique en Libye et l'éradication de la menace terroriste

Imprimer PDF

Tripoli, Libye, 28 août (Infosplusgabon) - Le nouveau commandant du Commandement militaire américain pour l'Afrique (AFRICOM), le général Stephen Townsend, a réaffirmé lors d'une rencontre avec le président du Conseil présidentiel, Fayez al-Sarraj, la nécessité d'une solution diplomatique en Libye et d'œuvrer à éradiquer la menace terroriste du pays.

 

La rencontre qui s'est déroulée à Tunis, en Tunisie, en présence du nouvel ambassadeur américain en Libye, Richard Norland, a porté sur les intérêts de la sécurité américaine en Libye, l'évaluation de la situation, l'examen des questions de l'environnement de sécurité, l'importance de s'attaquer à la menace existante d'une organisation extrémiste violente et la nécessité de résoudre le conflit en Libye, a indiqué un communiqué publié mardi par l'AFRICOM.

 

"Nous avons insisté auprès du Premier ministre Sarraj sur l'importance de soutenir une solution diplomatique pour mettre fin au conflit en cours", a déclaré Townsend cité par le communiqué publié par le site de l'ambassade américaine en Libye.

 

 

Pour approfondir ce point, le général Townsend et M. Norland rencontreront ultérieurement le chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, Ghassan Salam, a précisé le communiqué, qui indique que le chef de l'AFRICOM discutera des moyens par lesquels l’armée américaine pourrait continuer à coopérer avec l’ONU pour soutenir un règlement politique en Libye.

 

 

"Nous sommes déterminés à engager un dialogue ouvert et transparent sur ce problème de sécurité urgent", a déclaré M. Townsend, soulignant : "nous soutenons pleinement les efforts déployés par les Nations Unies, le Département d'Etat américain et le Bureau extérieur de la Libye pour promouvoir la stabilité et la prospérité partagée en Libye".

 

 

Compte tenu du conflit existant en Libye, le général Townsend a souligné "l'importance de veiller à ce que la menace d'organisation extrémiste violente soit maîtrisée et ne crée pas d'instabilité supplémentaire en Libye et dans la région".

 

 

"Il est important de s'assurer que les organisations extrémistes violentes ne sentent pas qu'elles peuvent utiliser les circonstances en Libye pour créer le chaos et promouvoir leurs objectifs", a déclaré le général Townsend, précisant que "c’était un domaine d’intérêt mutuel et un point de discussion lors de nos réunions. Une coopération étroite est importante pour faire face à la menace".

 

L'AFRICOM continue de soutenir les efforts diplomatiques visant à stabiliser la situation politique en Libye et à désorganiser les organisations terroristes qui menacent la stabilité de la région, a souligné le communiqué qui ajoute que bien que le personnel d’AFRICOM ne se trouve pas actuellement en Libye, le commandement continue de surveiller la situation en Libye et d’évaluer la faisabilité d’une présence militaire américaine renouvelée dès que l’environnement de sécurité le permettra.

 

 

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OIL/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3862 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES