Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Zimbabwe : La Commission des sports et des loisirs va "activer diverses éventualités" après la suspension du pays de la CPI

Imprimer PDF

Harare, Zimbabwe, 20  juillet (Infosplusgabon) - La Commission des sports et des loisirs (Sports and Recreation Commission, SRC), l'autorité sportive du Zimbabwe, va activer divers leviers après la suspension du pays et son exclusion du Conseil international du cricket (International Cricket Council, ICC), l'instance mondiale dirigeante du cricket.

 

 

Cela fait suite à la décision prise par le Conseil internationale lors de la Conférence annuelle tenue, jeudi au Royaume-Uni, de suspendre le Zimbabwe, la Croatie et la Zambie, tout en expulsant immédiatement le Maroc.

 

Le Conseil international a suspendu le Zimbabwe après le constat que ce dernier n’avait pas tenu d'élections démocratiques sans ingérence du gouvernement lors de l'assemblée générale annuelle du Zimbabwe (CGA), tenue le mois dernier.

 

Le ZC est l'instance dirigeante du cricket au Zimbabwe. Le SRC et le comité intérimaire n'ont pas encore été officiellement informés par écrit des raisons détaillées qui ont motivé sa décision. Dès qu'il en sera informé, le SRC va activer divers leviers qu'il avait envisagés dans l'éventualité d'une telle décision, a déclaré le président du SRC, Gerald Mlotshwa, dans un communiqué publié, vendredi.

 

Après avoir auditionné les deux parties, y compris celles de la Commission des sports et des loisirs, le Conseil a décidé de suspendre le Zimbabwe de toutes les compétitions de cricket sous l'égide du Conseil international du cricket et a suspendu tout financement de la discipline au Zimbabwe.

 

Comme indiqué précédemment , la suspension de ZC par la CPI fait suite au non-respect de l’instance dirigeante de cricket du pays de l'ordre du Conseil en date du 13 juin 2019. L'ordre était que le ZC annule son assemblée générale annuelle (AGA), prévue le 14 juin, pour permettre au SRC de mener des enquêtes sur la présumée corruption au sein de la ZC impliquant des abus de fonds et de pouvoir. Cependant, le ZC a ignoré cet ordre et a tenu son AGA élective, accusant la SRC d’ingérence, ce qui a poussé l'autorité sportive à suspendre l'ensemble du bureau du ZC, le 21 juin.

 

La SRC l'a par la suite remplacée par un organe intérimaire. "Nous ne prenons pas la décision de suspendre un membre à la légère, mais nous devons garder notre sport à l'abri de toute ingérence politique", a déclaré le président de l'ICC, Shashank Manohar.

 

"Ce qui s'est passé au Zimbabwe constitue une violation grave de la Constitution de la CPI et nous ne pouvons pas le laisser continuer sans contrôle. La CPI veut que le cricket se poursuive au Zimbabwe conformément à la Constitution de la CPI. Les mesures prises par la SRC ont enfreint l'article 2.4 de la CPI (c et d) de sa Constitution, qui impose aux députés l'obligation de prévoir des processus pour des élections libres et démocratiques et de veiller à ce que le gouvernement n'interfère pas avec sa gouvernance et/ou son administration dans le cricket.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/LPI/GABON2019

 

 

© Copyright Infosplusgabon

 

Qui est en ligne!

Nous avons 3043 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

NOUVEAU !  

Faites-nous parvenir vos petites annonces à publier en ligne par mail du lundi au samedi, de 8 heures à 18 heures à l’adresse contact@infosplusgabon.com, soit par Whatsapp au 07843371 ou par SMS. Les annonces toutes rubriques confondues sans photos de 60 signes Coûtent 2500 F CFA. Annonces avec une photo à 3500 F CFA. Après établissement des devis, les règlements se font via airtel money au 07843371. Vos annonces diverses, Avis d'appels d'offres,  Avis administratifs, Communiqués etc.  apparaîtront   instantanément dans  la  Rubrique  Multimédia.

DEPÊCHES