Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

L'envoyé de l'UA appelle à des investissements énergétiques pour soutenir la croissance industrielle de l'Afrique

Imprimer PDF

Addis-Abeba, Ethiopie, 31 mai (Infosplusgabon) - Le Haut représentant de l'Union africaine (UA) pour les infrastructures, Raila Odinga, a appelé à des investissements rapides dans l'autosuffisance énergétique en Afrique afin de soutenir le développement de projets d'infrastructures parmi lesquels les chemins de fer à grande vitesse, nécessaires à la promotion du commerce.

 

Le Président Odinga a appelé l'Afrique à accorder la priorité à l'autosuffisance énergétique en tant que composante essentielle de l'infrastructure permettant au continent de décoller économiquement.

 

La réussite de la mise en œuvre de projets énergétiques permettrait à l’Afrique de réaliser le rêve d'une connectivité renforcée pour un commerce accru entre les pays africains.

 

M. Odinga a pris la parole jeudi à Addis-Abeba pour le ''Dialogue Ceinture et Routes'' pour la coopération sino-africaine.  Il a ajouté que l'Afrique avait besoin de sources d'énergie suffisantes et fiables pour alimenter les trains à  grande vitesse, la connectivité à haut débit et les aéroports envisagés.

 

''L’Afrique doit garantir l’accès à de grandes quantités de production d’énergie faciles à distribuer", a déclaré Odinga.

 

''Pour dynamiser son économie, l’Afrique doit interconnecter de nombreuses sources d’énergie sur de grandes zones géographiques par le biais d’une politique délibérée d’interconnexion énergétique’’, a déclaré M. Odinga.

 

Il a appelé le continent à accorder la priorité au développement du projet hydroélectrique du barrage d'Inga, reconnu depuis longtemps pour sa capacité à alimenter le continent.

 

M. Odinga a déclaré que les investissements massifs dans l'énergie sont encore plus urgents maintenant que l'Afrique est sur le point de mettre en œuvre la Zone de libre-échange continentale (AfCFTA) signée l'année dernière.

 

Le pacte continental de libre-échange est entré en vigueur jeudi après sa ratification par environ 22 pays africains.

 

Outre l'énergie, M. Odinga a appelé à l'investissement dans la ''nouvelle frontière'' du corridor transcontinental - reliant l'Afrique orientale, occidentale et centrale, les ports en eaux profondes de Lamu et Douala au Cameroun et le train continental à grande vitesse pour les marchandises.

 

Il a lancé un appel pour que l'accent soit mis sur l'autoroute transsaharienne, la route et les chemins de fer Dakar-Ndjamena-Djibouti, le pont Kinshasha-Brazaville et le corridor Nord-Sud reliant l'Afrique du Sud, le Zimbabwe, la République Démocratique du Congo (RDC), la Namibie, le Botswana, l'Angola et le Lesotho.

 

M. Odinga a également appelé le continent à mettre en place des services maritimes robustes reliant l’Afrique de l’Est et l’Afrique du Nord via le Lac Victoria, le Nil et la Méditerranée.

 

Il a appelé les pays africains à cesser d'agir à titre individuel et a affirmé que l'Afrique devait approcher la communauté mondiale, non pas en tant que nation, mais en tant que continent et devrait cesser de poursuivre des approches parcellaires au lieu d'investir dans des projets d'infrastructures continentaux.

 

M. Odinga a déclaré que les méga projets énergétiques nécessitaient environ 170 milliards de dollars américains, ce qui indique qu'il était nécessaire d'introduire des services maritimes robustes reliant l'Afrique orientale et l'Afrique septentrionale via le lac Victoria, via le Nil jusqu'à la mer Méditerranée.

 

"Tous ces éléments requièrent une interconnexion énergétique fiable et à haut débit sur l'ensemble du continent, ce que nous savons tous qu'Inga était en mesure de fournir", a-t-il déclaré.

 

Il a déclaré que la volonté politique existe pour que les programmes d'infrastructures décollent. "Nous devons maintenant mettre au point des plans efficaces et efficients pour mobiliser les ressources requises pour financer les projets identifiés. C'est là que ce forum et d'autres de ce genre interviennent", a déclaré M. Odinga.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OKJ/GABON2019

 

 

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 4024 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

DEPÊCHES