Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Débat à Nouakchott autour du thème "littérature et dégradation des valeurs"

Imprimer PDF

Nouakchott, Mauritanie, 23 janvier (Infosplusgabon) - Le Centre culturel marocain (CCM) de Nouakchott a abrité  une conférence autour du thème : "littérature et dégradation des valeurs", animée par un panel de plusieurs écrivains venus de Mauritanie, du Maroc, de la Tunisie, du Togo et de la Belgique, a-t-on constaté  mardi soir.

 

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la 9ème édition "des rencontres littéraires de Nouakchott" organisées par l’association "les Traversées Mauritanides".

 

Ce débat a été animé par Mme Mai Do Hamisultane Lahlou, Franco-marocaine, Geneviève Damas (Belgique), Dr Mamadou Kalidou Bâ (Mauritanie), Kagni Alem (Togo) et Yamen Manai (Tunisie).

 

Dans son intervention, Mme Mai Do Hamisultane Lahlou, écrivaine et psychiatre franco-marocaine, a présenté la littérature comme "l’expression de sentiments et parfois de rêves face au réel. Ainsi, sa vocation n’est pas forcément de s’engager. Ce qui fait que le titre du débat peut créer une situation antinomique".

 

Pour sa part, le Dr Mamadou Kalidou Bâ (Mauritanie), Pr de littérature, a insisté sur "la posture et l’action résolument engagée des premiers écrivains africains et de la diaspora, à l’image de Léopold Sedar Senghor, Aimé Césaire, Léon Gontran Damas, qui posèrent les grands enjeux de l’époque, et exprimèrent les préoccupations et aspirations de leurs peuples".

 

Kagni Alem (Togo), Pr de Littérature, s’est montré plus réservé par rapport à l’engagement de l’écrivain, rapportant à titre d’illustration, l’épisode récent d’un entretien avec une écrivaine chrétienne, profondément engagée au service de ses convictions religieuses, dont le débat avec ses étudiants de Lomé, a suscité la curiosité et de nombreuses interrogations.

 

FIN/INFOSPLUSGABON/RTY/GABON2019

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 3170 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Les articles  diffusés  sur Infosplusgabon  désormais payants

Diffusées  gratuitement  et  bénévolement  et  sans  publicité depuis  2005,  les informations  africaines et  du  reste du  monde de  votre agence de  presse en  ligne vous parviennent  en  quatre  langues  (Français, Anglais,  Portugais et Arabe) depuis plus d'un  mois. Dès le  1er  juin 2019, pour lire en extension les articles  publiés  tous les jours,  vous devez vous abonner  via  contact@infosplusgabon.com  puis effectuer un virement par  paypal  sur  le mail ariellelawson05@yahoo.fr  ou  sur le compte INFOSPLUSGABON domicilé à la Banque  Internationale  pour  le Commerce  et l'Industrie du Gabon (BICIG).

Adresse Banque : Avenue du Colonel PARANT. PO Box 2241  Libreville - GABON. CODE  IBAN : GA21 4000 1090 7340 2044 0005 477 - Code Swift : BICIGALXXXX -  Numero de  Compte 40204400054  Banque  Code Banque : 40001-  Code Agence : 09073. Clé  77.

 

Nos  tarifs :  Vous  recevrez par e-mail  ou sur  votre compte WhatsApp plus de 1000 articles en extension  par  mois et  vous payez votre abonnement par  virement  bancaire ou  par Paypal de 30 euros  par  mois ou un  forfait exceptionnel de  300 euros pour 12  mois. Pour la  période du 1er  juin au 30 juillet 2019,  vous  bénéficiez  exceptionnellement d'une  réduction de 25%.

NOUS  CONTACTER : Le siège de l’Agence de  presse en  ligne  Infosplusgabon se trouve à Libreville, au Gabon. Vous pouvez nous joindre à tout moment au (241) 06066291   ou au (241) 07843371. Et par email 24h/24 : redaction@infosplusgabon.com, contact@infosplusgabon.com et berp8483@hotmail.com.

La  rédaction

DEPÊCHES