Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Cinq personnes dont des militaires, tuées dans une attaque contre l’armée burkinabè dans l’Est du pays

Imprimer PDF

Ouagadougou, Burkina Faso, 1er décembre (Infosplusgabon)- Au moins cinq personnes dont des militaires, ont été tuées dans une attaque contre deux véhicules de patrouille de l’armée burkinabè dans le village de Boungou, dans l’Est du pays, dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris de sources sécuritaires et locales.

 

 

"Au moins 5 personnes dont des militaires, ont perdu la vie vendredi nuit dans l'attaque de deux véhicules à Boungou, dans la région de  l'Est", a déclaré une source sécuritaire.

 

"Il y avait deux véhicules dans le convoi, le premier  a sauté sur un engin explosif improvisé  puis des tirs ont suivi", a indiqué un élu local.

 

La situation sécuritaire est marquée, depuis près de trois ans, par une montée des attaques terroristes au Burkina Faso qui ont fait plus de 200 morts, dont des éléments des forces de défense et de sécurité, dans plusieurs régions du pays.

 

Des individus armés non-identifiés ont attaqué, dans la nuit de mercredi à jeudi, le poste de Gendarmerie de la localité de Namsiguian, située à une soixantaine de kilomètres de Kongoussi, dans le Nord du Burkina Faso, blessant un gendarme.

 

En fin de semaine dernière, un imam, un muezzin et sept autres personnes ont été enlevés, par des individus armés non-identifiés dans le village de Ira, situé à 30 km de Djibasso, dans le Nord-Ouest du Burkina Faso, à la frontière avec le Mali, a-t-on appris de sources concordantes, mercredi.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/OPK/GABON2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon

 

 

 

Qui est en ligne!

Nous avons 1507 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash